Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

20 juillet 2019

Pour passer le temps sur la plage

Certains alternent bain de mer et bain de soleil, d'autres regardent les gens passer, surveillent les enfants qui jouent, ramassent des coquillages ou marchent le long de la plage en se trempant les pieds dans l'eau.
Mais si vous avez décidé de vous lancer dans le "beach-art" (en référence au land-art), attendez que la plage ait été désertée de ses estivants.
Alors vous pourrez, sans être dérangé(e), disposer vos galets, vos bois flottés et vos coquillages, à la manière de l'artiste hongrois Tamas Kanya.

tamas kanya01

tamas kanya02

tamas kanya04

tamas kanya05

tamas kanya06

tamas kanya07

tamas kanya08

A voir ici également.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Art éphémère - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Pour passer le temps sur la plage

  • sublime

    Posté par BarbaraSud, 20 juillet 2019 à 07:42 | | Répondre
  • Joli !

    Posté par dvorah, 20 juillet 2019 à 10:52 | | Répondre
  • magnifique !
    à Saint Brévin, il est toujours possible de trouver la place pour en faire, même en plein été, la plage est tellement vaste

    Posté par NounoursPTML, 20 juillet 2019 à 13:54 | | Répondre
  • Trop chouette la branche humaine forme sculpture avec les galets coincés !

    Posté par Martinou, 20 juillet 2019 à 14:22 | | Répondre
  • j'adore cette forme d'Arts éphémères, les enfants adorent aussi!

    Posté par coco et lorna, 22 juillet 2019 à 10:27 | | Répondre
  • Trop beau! Voila qui fait vraiment plaisir en effet!
    Mais surtout ne pas oublié la crème solaire... Ou le tee-shirt protecteur! On peut le payer cher sinon!
    Bon été à tous!!

    Posté par Catherine, 25 juillet 2019 à 11:18 | | Répondre
    • Oh, alors là, je ne risque pas le coup de soleil. Je couvre le maximum
      et le reste est tartiné d'écran total indice 50.
      Depuis qu'on m'a enlevé un carcinome, il y a quelques années, je n'ai
      plus droit au soleil.
      Chapeau sur la tête et même parapluie pour certaines stations prolongées
      en plein soleil. Le ridicule ne tue pas, mais le soleil, si !
      Je vous fait marcher car en réalité, je suis partie, non pas à la mer,
      mais tout près d'Agen.

      Posté par Josephine_Th, 28 juillet 2019 à 20:49 | | Répondre
Nouveau commentaire