Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

25 septembre 2017

Contre l'austérité!

Les maisons font grise mine? Pourquoi ne pas leur apporter quelques couleurs qui donneront un certain dynamisme et du caractère aux façades.
On croit souvent que les murs colorés sont réservés aux commerces ou aux lieux culturels mais il y a des endroits où les habitants ont osé recouvrir leur façade de maison de couleurs. Graphismes, dessins, fresques, couleurs vives ou claires, tout est permis.
J'en ai retenu quelques unes.

brooklyn01

brooklyn02

Brooklyn

londres

Londres

maisonpeinte01

Berlin

mykonos

Mykonos

sanfrancisco

San Francisco

vilnius-lituanie

Vilnius-Lituanie

Évidemment, je n'ai pas pu m'empêcher d'ajouter à cette liste, l'oeuvre gigantesque d'Okuda San Miguel, qui après avoir peint une chapelle, l'intérieur d'une église, des wagons ou des semi-remorques, a entrepris la décoration de la façade d'un château.
Oui, bien sûr, les immenses crânes colorés sur la façade du château du domaine La Valette, à Pressigny-les-Pins ne sont pas tout à fait dans le style du bâtiment et les puristes pousseront certainement les hauts cris.
J'ai un petit pincement de coeur, moi aussi car j'attache une importance à la préservation du patrimoine.
Mais le contraste entre la peinture d'Okuda et l'histoire de ce château abandonné depuis 30 ans, est intéressant.
Le lieu devient aujourd’hui celui du LaBel Valette Festival, organisé par Urban Art Paris, qui invite 100 street artists à peindre sur 10000 m² à l’intérieur du château.

okudachateau04

okudachateau02

okudachateau03

okudachateau01

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 septembre 2017

Telle maison, tel maître!

Est-ce que votre maison vous ressemble?
Est-elle joyeuse, optimiste, triste ou agressive ?
La mienne devrait être bavarde mais elle ne le montre pas. Elle reste discrète.
Elle doit ressembler à mon mari plus qu'à moi o:)))

Sur Kizoa

Photos trouvées un peu partout sur Internet sans indication de l'origine, bien souvent.
La musique est de Kevin Mc Leod et s'intitule "Life of Riley".

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Video, musique, chant - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 septembre 2017

Tiens-toi droit!

Quand je pense qu'on rebat les oreilles des enfants en leur demandant de se tenir droit..........

L’artiste Alex Chinneck a baptisé cette construction, ”From the Knees of my Nose to the Belly of my Toes“.
Une installation surprenante dans laquelle la façade d’un immeuble de la ville de Margate en Angleterre a, semble-t-il, glissé, laissant apparaître l’intérieur du dernier étage. Angoissant! Surtout après les images des ravages d'Irma.

alex chinnek

Jim Bishop a commencé l'agrandissement de son cottage familial en l'entourant de rochers mais les voisins lui trouvant une ressemblance avec un château, Jim Bishop modifia ses plans pour en tenir compte. Le "château de Bishop" est situé dans le sud du Colorado et continue de recevoir de nouveaux agrandissements et aménagements.

bishopcastle-usa

Crooked House en Pologne a été construite en 2004. Ce bâtiment fait partie du complexe commercial Rezydent. Les architectes, Szotynscy & Zaleski, se sont inspirés des maisons de contes de fées pour dessiner cette création surprenante.

crookedhouse-pologne

crookedhouse-pologne02

Dennis Oppenheim revisite les grands principes de l'architecture.

dennis oppenheim01

Le Kochi Archtects Studio a décidé avec son "atelier pour calligraphe", de nous faire perdre nos repères spacio-temporels. Ça me rappelle la Citadelle de Dinant (en Belgique), pour ceux qui connaissent.

maisonpenchée01

Au Portugal, une maison originale nous oblige à pencher un peu la tête.

maisontravers01

Des soeurs jumelles très unies :o)

maisonpenchée02

Cet immeuble hausmannien n'a pas été construit comme ça, rassurez-vous. C'est une simple photo déformée de l'édifice qui lui donne cet aspect gondolant. Mais déformée par qui? Bien malin celui qui le trouvera ! Parce que moi, j'ai cherché pendant des heures sans résultat!

maisontravers03

Quelques étourdissements pour les visiteurs de la maison renversée de Daniel Czapiewski. Celle-ci se trouve en Pologne, plus exactement dans la ville de Szymbark.

szymbark-pologne

On l'appelle la «Maison tordue». Elle est située au Indianapolis Art Center à Indianapolis (Indiana, États-Unis), et a été conçue en bois de cèdre par l'artiste américain John McNaugton dans le cadre du programme ARTSPARK du Centre d'art.

Avoir la tête à l'envers pour les habitants de cette maison doit être habituel. A moins qu'on y devienne complètement fou. Ben oui, imaginez un peu : quand vous montez vous coucher à l'étage, vous vous retrouvez au niveau du rez de chaussée.

twistedhouse-Indianapolis

Aaaah, ben voilà une construction qu'elle est bien droite!

theflatironbuilding

L'étonnant "Flatiron building" à New York ressemble, sur cette photo, à une tranche d'immeuble. Il a en réalité une forme triangulaire qui lui a valu le surnom de "Fer à repasser".

theflatironbuilding02

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 septembre 2017

Mégapoles

A chacun sa façon de les représenter, mais toujours avec une surabondance de constructions, de bâtiments qui rendent bien compte de l'effervescence, la surpopulation des grandes villes.

Le sculpteur congolais Bodys Isek Kingelez a créé des architectures maquettistes composées de carton, de plastique et de papier, la plus connue étant la "ville fantôme". L'artiste réagit à l'urbanisation excessive de Kinshasa et réalise plusieurs villes imaginaires, mêlant différents styles architecturaux, les libérant de toutes contraintes sociales (police, trafic, cimetière). Utopie, vision idéaliste ou critique sociale? Un peu de tout certainement.

bodys isek kingelez01a

bodys isek kingelez01b

bodys isek kingelez01c

bodys isek kingelez02

Charles Fazzino, "artiste bien connu dans le monde occidental, a repris une technique très originale qu’utilisaient les écoliers : des dizaines de petits éléments multiples (personnages, maisons...) sont collés en relief sur un fond lithographié, formant des scènes imaginaires de lieux emblématiques, une manière qu’il appelle 3D Pop Art."

charles fazzino01

charles fazzino02

charles fazzino03

Les photos présentées sont celles que j'ai prises lors d'une visite au salon Art Up de Lille, mais vous pouvez en voir d'autres, très colorées, sur ce site.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Volumes - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 septembre 2017

Urbanisation

La maison, avec le bonhomme et l'arbre, est un des sujets préférés des enfants dans les représentations graphiques et picturales.
Pourquoi, alors, ne pas multiplier les maisons pour créer villes et villages?
Ville la nuit, ville rêvée, ville en maquette ou en collage, toutes les techniques sont exploitées et les maisons prennent des allures d'immeubles ou de cabanes. Il faut de tout pour faire un monde !

Au FAPE 2016 (festival des Arts Plastiques des enfants) qui a lieu chaque année dans l'Académie de Nice, sur le thème "paysages réels, paysages imaginaires", l'école Gosciny avait créé cette maquette d'une cité aux immeubles colorés.

FAPE2016-école Gosciny01

FAPE2016-école Gosciny01b

Pour le même festival, l'école Saint-Roch s'était distinguée avec ces collages de paysages et maisons sous les étoiles.

FAPE2016-école StRoch01

A l'école Lavoisier le grand panneau mural montrait une ville où les maisons étaient disposées autour d'un espace central. Ne cherchez pas un sens quelconque à cette représentation. L'explication est simple : c'est seulement que la feuille posée sur une grande table avait été couverte de dessins par les enfants placés tout autour. :o)

lavexpoAP17-10a

lavexpoAP17-10b

lavexpoAP17-10c

lavexpoAP17-10d

Chez Locazil, la nuit tombée sur la ville fait ressortir les contour des bâtiments.
Les silhouettes des maisons ont été posées en "masques" sur une feuille de papier noir et les contours dessinés à la craie, puis frottés. Des petits carrés blancs ont été dessinés ensuite pour représenter les fenêtres.

locazil-nuit

Enfin , un très bel exemple de monotypes avec ces maisons du site "les petites têtes de l'art".

maisonsptestetesart

Et ces empreintes de villes gravées dans le polystyrène extrudé, trouvées sur ce site.
L'impression a été faite sur un fond de couleurs chaudes (pour le ciel) et de couleurs froides (pour l'eau). Une fois l'empreinte faite   sur le ciel, les enfant replient le bas de leur feuille sur sa partie haute (pas encore sèche) pour obtenir une symétrie parfaite. Ce qui donne l'aspect de reflets dans l'eau.

mrosartroom01

mrosartroom02


20 septembre 2017

Au pays de Gargantua

C'est à cela que me fait penser la photo de Joshua Smith, penché sur une de ses créations.

joshuasmith01a

joshuasmith01d

Cet artiste australien recrée des bâtiments, immeubles et édifices urbains avec un souci du détail vraiment impressionnant. Ainsi vous pourrez admirer la reproduction des poubelles, morceaux de papier, graffiti et même mauvaises herbes dans ses décors de rue à petite échelle.
Un magnifique travail rendant hommage aux paysages urbains proche de l’abandon, en se concentrant sur les quartiers en voie de disparition.

joshuasmith01b

joshuasmith01c

joshuasmith01e

joshuasmith01f

joshuasmith05a

joshuasmith05b

joshuasmith03a

joshuasmith03b

joshuasmith04a

joshuasmith02

Voir sa page web et son compte Facebook sans oublier l'Instagram ! N'hésitez pas à aller le féliciter pour son travail.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 septembre 2017

Architecture pour volatiles.

Ces superbes constructions qui s'accrochent aux murs de la ville d'Istanbul ne sont pas de simples décorations ornant les bâtiments de la ville, mais de somptueux  palaces réservés aux oiseaux.
A l'époque de l'Empire Ottoman, il était courant d’ajouter des nichoirs aux édifices des grandes villes. Le plus vieil exemple date du 16e siècle. (photos © Caner Cangül / Jeroen Apers)

istanbul-architecture-nichoirs-1

istanbul-architecture-nichoirs-2

istanbul-architecture-nichoirs-3

istanbul-architecture-nichoirs-4

istanbul-architecture-nichoirs-5

istanbul-architecture-nichoirs-6

istanbul-architecture-nichoirs-7

istanbul-architecture-nichoirs-8

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 septembre 2017

Un Gaudi de l'ombre.

Parmi les architectures sortant de l'ordinaire que je tente de vous montrer dans cette série, je ne pouvais pas oublier celles de Ra Paulette, exceptionnel sculpteur de grottes.

ra-paulette-cave-digging-05

"Sans dynamite, sans engin mécanique, avec ses mains et quelques outils rudimentaires, et à plus de 70 ans, Ra Paulette creuse des grottes monumentales dont il sculpte les parois à la manière de Gaudi.  
À l'intérieur de sa brouette, qu'il balade comme un sac à dos sur les pentes escarpées des collines du Nouveau-Mexique, on ne trouve qu'une pelle, une pioche et un racloir. Chaque jour ou presque depuis trente ans, l'artiste creuse inlassablement, extrait frénétiquement et façonne avec soin les parois de grottes artificielles auxquelles il consacre sa vie. Ornées de sculptures grandioses, souvent florales et inspirées par la nature, elles ont fait sa renommée. Sculpteur ou architecte, il n'a pas encore tranché. "

ra-paulette-cave-digging-04

ra-paulette-cave-digging-01

Autodidacte, donc, Ra Paulette a creusé une douzaine de grottes depuis ses débuts, en 1986. Commissionné, le plus souvent, par des particuliers, il travaille actuellement sur un nouveau projet, qui devrait vraisemblablement être son dernier. Le premier coup de pioche a été donné en 2010. Le dernier n'est pas prévu avant 2020.
(merci à http://www.lepoint.fr/insolite/ra-paulette-le-sculpteur-de-grottes-07-12-2014-1887576_48.php )

 

ra-paulette-cave-digging-03

Sur Youtube

Merci à Jean pour la découverte.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2017

The Burning Man

"Le festival Burning Man est une grande rencontre artistique qui se tient chaque année dans le désert de Black Rock au Nevada, la dernière semaine d'août.
C'est en 1986 que Larry Harvey  propose  la crémation festive d'un mannequin géant sur la plage de Baker Beach, à San Francisco. En 1990, l'événement est déplacé dans le Nevada pour permettre l'accueil, dans une sorte de ville temporaire en plein désert, d'installations (Art Camps) et de participants (Burners) de plus en plus nombreux.
Cette cité nomade, reconstituée chaque année, a pris le nom de Black Rock City. Elle devient alors, le temps du festival, l'une des villes les plus peuplées du Nevada. L’événement attire désormais des groupes de participants provenant d'Europe et d'Asie, ayant les moyens financiers et l'envie de se retrouver dans l'ambiance de cet environnement hors normes ". (Merci à Wikipédia)

Parmi les créations complètement folles et démesurées, j'ai surtout retenu ce qui ressemblait de près ou de loin à des habitations. Certaines de ces architectures immenses et fantastiques sont brûlées à la fin du festival et le désert retrouve pour un an, sa solitude.

burning-man-2017-photos-4

Burning-Man_Jesse-Rather-photo_1

Burning-Man_Jesse-Rather_3

Burning-Man_Jesse-Rather_2

burning-man-2014-1

burning-man-2015

burning-man-netherlands

burning-man-2017-photos-1

burning-man-2017-photos-2

Josh-Haywood-Burning-Man-2015-01

Josh-Haywood-Burning-Man-2015-02

Pour en savoir plus sur cette fête de la démesure :
https://www.votretourdumonde.com/burning-man/

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2017

Huttes de paille

Le Land Art ne se contente pas de petites compositions avec des feuilles ou des branches. Il permet aussi aux artistes de s'exprimer dans des réalisations plus imposantes.
Comme les cairns qui peuvent devenir des amas de pierres hauts comme des maisons, les branches d'arbres peuvent, elles aussi, constituer des architectures habitables .

"Grâce à ses compétences de menuisier, combinées avec son amour de la nature, Patrick Dougherty a commencé à en apprendre davantage sur les techniques primitives de construction et d'expérimentation des arbres en tant que matériau de construction."
Son travail a rapidement évolué vers des travaux environnementaux à grande échelle, sculptures ou compositions gigantesques, habirtations à l'architecture originale, faisant de Patrick Dougherty un bâtisseur de l'éphémère.

Patrick-Dougherty-1

Patrick-Dougherty-2

Patrick-Dougherty-6

Patrick-Dougherty-7

Patrick-Dougherty-9

Patrick-Dougherty-12

Patrick-Dougherty-16

Patrick-Dougherty-17

Patrick-Dougherty-18

Patrick-Dougherty-19

Il y a eu des précédents avec la maison en branches du conte des "Trois petits cochons", non?. Mais, là, ça a plutôt mal fini !!!! :o)

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,