Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

04 novembre 2018

Anthotypes et chlorophyllotypes

Ces noms barbares aux consonnances scientifiques ne vous diront peut-être rien.
Mais vous connaissez sans doute la technique du "cyanotype" ?

Pour les enfants, les anthotypes sont plus faciles à réaliser que les cyanotypes, car on n'utilise ici que des jus de plantes courantes, sans aucun produit dangereux.
Un anthotype permet de créer une image à partir de la destruction de pigments de plantes par le spectre solaire : toutes les parties de l’image exposées à la lumière éclaircissent et les parties cachées ne changent pas.

anthotypes01

"Printemps, Notre-Dame de Paris au jus de jacinthes sauvages - Exposition naturelle : plusieurs jours / soleil"

Comment procéder ? (Source)

- Imprimer l'image que  vous voulez développer en positif sur du film transparent (rhodoïd ou transparent pour rétro-projecteur), préparer un jus de plante (pétales, fruits, feuilles broyés) et le filtrer.

- Etaler le jus sur du papier épais (style papier aquarelle) et faire sécher dans le noir pendant une nuit.

- Le lendemain, poser votre image sur transparent au-dessus de votre papier teinté de jus et placer l'ensemble dans un sous verre afin que le film transparent soit bien en contact avec le papier.

- Placer votre sous-verre au soleil et… attendre! La vitesse du développement dépend de l’ensoleillement et de la température (plus il y a de soleil et plus il fait chaud, plus c’est rapide!) mais aussi grandement de la plante que vous avez choisie pour réaliser votre anthotype. Par exemple le jus d’épinard mettra environ 8h pour donner une image. Les pétales de coquelicot font partie des plus rapides avec l’apparition d’une image contrastée au bout de 2 jours au soleil. Alors qu’un jus plutôt de couleur bleue mettra plus de temps (parfois plusieurs mois).

Problème : personne n’a encore réussi à trouver une méthode pour fixer définitivement l’image obtenue. En effet même après l’arrêt de l’exposition si vous mettez votre anthotype trop à la lumière l’image va finir par disparaître. Donc si vous voulez le garder le plus longtemps possible, scannez-le et conservez l’original dans le noir.

Des explications et des photos ici, avec du jus d'épinard.

anthotypes02

Et deux vidéos très explicites (la seconde commence à la 42ème seconde) :

sur Youtube

 

Petit Oeil sur Port Boyer from Le bruit de mon oeil on Vimeo.

Le photographe Noël Podevigne nous donne un aperçu de ce que l'on peut obtenir avec cette technique en choisissant de vraies feuilles d'arbres comme supports.

chlorophyllotypesNoël Podevigne01

chlorophyllotypesNoël Podevigne01a

chlorophyllotypesNoël Podevigne01b

D'autres essais fructueux :

Huschinetto

chlorophyllotypes-huschinetto01

chlorophyllotypes-huschinetto02

chlorophyllotypes-huschinetto0302

Terracarpus

chlorophyllotype-terracarpus01

chlorophyllotype-terracarpus02

chlorophyllotype-terracarpus03

McMurray

anthotypesMcMurray01

anthotypes03

anthotypesMcMurray02

Silvino Gonzales Morales

silvinogonzalesmorales01

Au Fape 2018, les CM2 de l'école Jean-Marie Hyvert ont tenté l'expérience eux aussi. Merci à Dvorah pour les photos.

Fape18-21a

Fape18-21b

Fape18-21c

Posté par Josephine_Th à 06:30 - photographie - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Anthotypes et chlorophyllotypes

    Merci Joséphine ,moi qui suis en plein tataki zomé
    Bonne journée
    claire

    Posté par claire, 04 novembre 2018 à 07:52 | | Répondre
    • Je connais la technique, même si je ne l'ai jamais pratiquée, mais ça me
      tente d'essayer.
      Par contre, je ne connaissais pas le terme de " tataki zomé".
      J'ai appris un mot. Merci Claire !

      Posté par Josephine_Th, 04 novembre 2018 à 10:46 | | Répondre
  • Je connais très bien les cyanotypes, je pratique depuis 4 ou 5 ans, surtout sur tissu. Et avec des enfants; c'est facile et sans danger, contrairement à ce qui est dit ici ou là; juste il faut maîtriser un peu avant de faire participer des petits (et préparer ses "fonds". Je connais aussi les anthotypes, un très bon livre est sorti sur le sujet et le groupe sur Flickr est très important.
    Merci de parler de ces thèmes si passionnants.

    Posté par Anne, 04 novembre 2018 à 09:31 | | Répondre
    • Tu es une pro des cyanotypes, Anne, et tu fais des merveilles avec cette
      technique. Ta robe était superbe et j'adore tes impressions sur tissus
      "rouillés. L'association de ces deux couleurs me ravit.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 04 novembre 2018 à 10:57 | | Répondre
  • J'avais découvert cette méthode étrange en parcourant le blog de l'artiste Anne Gailhbaud , et je suis toujours fascinée par les résultats quelquefois improbables des réalisations ... Bon dimanche

    Posté par Eugènia, 04 novembre 2018 à 10:39 | | Répondre
    • En effet, Anne fait de superbes choses, mais pas seulement avec des
      cyanotypes ou anthotypes. Elle est pleine de ressources dans d'autres
      domaines.

      Posté par Josephine_Th, 04 novembre 2018 à 10:59 | | Répondre
  • Oh oh, on n'est pas ici pour me couvrir de louanges!! Ce que j'ai voulu dire, c'est qu'on peut en faire avec des enfants...mais évidemment, il faut prendre avant certaines précautions. Les anthotypes me tentent, j'ai à peine essayé une fois, mais je ne peux le faire sur tissus, du coup...Et puis, on ne peut pas tout faire....En revanche, allez voir le groupe flickr; Huschinetto dont parle Isa est dedans; je suis épatée par ce que font certains............Ce que j'aime dans ton blog en tout cas, c'est comme tu donnes envie d'ouvrir les yeux et de partir à l'aventure...

    Posté par Anne, 04 novembre 2018 à 11:33 | | Répondre
    • Louanges bien méritées. Je n'en fais jamais si je ne les pense pas.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 04 novembre 2018 à 12:56 | | Répondre
  • Je reprends la phrase d'Anne qui résume super bien ce que l'on
    te dit souvent Joséphine... Ton blog donne envie d'ouvrir les yeux
    et de partir à l'aventure... Et tu n'as pas droit à un commentaire ! 🤔

    Posté par Martinou, 04 novembre 2018 à 12:05 | | Répondre
    • Bien chef!
      Mais puis-je risquer un "merci" ?

      Posté par Josephine_Th, 04 novembre 2018 à 12:56 | | Répondre
      • 🆗 ! Merci accepté ! 👍

        Posté par Martinou, 04 novembre 2018 à 13:01 | | Répondre
  • eh bien bravo à toutes !
    ça m'échappe totalement
    j'y connais rien /comprends rien/ et trop naze pour lire article auj

    Posté par BarbaraSud, 04 novembre 2018 à 13:47 | | Répondre
  • alors ça c'est épatant !!! merci

    Posté par monsieur R, 04 novembre 2018 à 15:15 | | Répondre
  • un domaine inconnu pour moi...bisous
    coc♥

    Posté par coco, 04 novembre 2018 à 16:33 | | Répondre
    • Je n'ai jamais essayé, moi non plus.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 05 novembre 2018 à 00:08 | | Répondre
  • Eh bien je sais ce que je vais tenter au prochain automne! Merci Mesdames et bonne soirée!
    Catherine

    Posté par Catherine, 04 novembre 2018 à 20:27 | | Répondre
  • intéressantes méthodes pas testé non plus et actuellement, je ne pense pas être en mesure de le faire... mais sait-on jamais ?

    Posté par NounoursPTML, 07 novembre 2018 à 16:46 | | Répondre
    • Déjà, il faut du soleil ! Et en ce moment....

      Posté par Josephine_Th, 07 novembre 2018 à 16:58 | | Répondre
      • chez nous l'automne n'est arrivé qu'hier, on a eu du soleil jusqu'ici !

        Posté par NounoursPTML, 07 novembre 2018 à 17:03 | | Répondre
        • Nous, c'est un jour printemps, un jour automne (19° hier, 12°
          aujourd'hui avec pluie).
          On s'habille, on se déshabille, on s'habille, on se déshabille

          Posté par Josephine_Th, 07 novembre 2018 à 17:53 | | Répondre
Nouveau commentaire