Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

24 octobre 2018

A l'automne, c'est fou ce qu'on ramasse !

Les champignons, bien sûr, mais aussi et surtout les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle (on le sait tous et toutes si on a étudié Prévert et écouté Montand).
Et pour en faire quoi, en définitive ? La plupart du temps pour les jeter à la déchèterie car, si les champignons se mangent, si les branches se brûlent dans la cheminée, les feuilles, elles, ne servent à rien.
Quoi, quoi ? J'entends déjà des protestations fuser de toutes parts !
Bon d'accord, je retire ce que j'ai écrit. Les feuilles servent, en réalité, à beaucoup de choses.
Et en premier :

sur Youtube

Si on ne veut plus les ramasser,on peut toujours en faire des parterres décoratifs, comme ceux de Joanna Hedrick qui n'est pourtant pas artiste environnementale à plein temps.
Oeuvres plus qu'éphémères puisque tout est détruit en un souffle. A réaliser donc par un vent force 0.
Pour en savoir plus sur cette employée d'Université, artiste pendant la saison d'automne, lire ici

joanna hedrick01

joanna hedrick02

joanna hedrick03

joanna hedrick04

joanna hedrick05

joanna hedrick06

Quand on est un ramasseur modeste, on choisit celles que l'on désire conserver pour des activités de land art.
Richard Shilling est un adepte de la feuille d'arbre et en particulier de la feuille d'automne pour la variété de ses couleurs, même s'il utilise d'autres éléments de la nature pour ses oeuvres.
Certaine de ses compositions sont d'une finesse étonnante !

land-art-richard-shilling-3

land-art-richard-shilling-4

land-art-richard-shilling-7

land-art-richard-shilling-11

land-art-richard-shilling-17

Mais quand on vit au milieu du béton, on fait comment ? Eh bien, on fait comme si....Étant donné le nombres de photos, ce sera pour demain.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Art éphémère - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur A l'automne, c'est fou ce qu'on ramasse !

  • En milieu urbain.entre lac et montagne ,ce sont souffleuses et balayeuses inhumaines à 5h du matin .
    Heureusement il est encore possible de fouler du pied les feuilles mortes et de se réjouir de belles couleurs .
    Merci et bonne journée

    Posté par claire, 24 octobre 2018 à 07:10 | | Répondre
    • Ici, c'est milieu urbain entre ville et ville.
      Les espaces verts sont les parcs urbains où, là, on peut ramasser des
      feuilles mortes. Heureusement, presque chaque ville a le sien. Le nôtre
      fait 43 hectares.
      Pour se balader dans la campagne, il faut faire une vingtaine de kms.
      Pour la forêt, c'est 35km ou 55 km.

      Posté par Josephine_Th, 24 octobre 2018 à 09:21 | | Répondre
  • waouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
    merci
    ++++

    Posté par BarbaraSud, 24 octobre 2018 à 08:51 | | Répondre
  • Magnifique...

    Posté par Anne sophie 59, 24 octobre 2018 à 09:38 | | Répondre
  • oooooh ♥

    et ici, il y en a partout et c'est seulement aux endroits dangereux, si elles sont trop nombreuses, qu'elles sont soufflées

    Posté par NounoursPTML, 24 octobre 2018 à 11:28 | | Répondre
  • Incroyablement joli. J’aime les tapis de feuilles mais là c’est trop trop beau.
    Merci

    Posté par micheleD, 24 octobre 2018 à 12:00 | | Répondre
Nouveau commentaire