Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

21 septembre 2018

Donner vie à la ville

Que ce soit pour égayer de vieux murs abandonnés ou pour faire vivre des immeubles un peu austères, les fresques et graffitis sont en passe de devenir essentiels à l'ambiance et la renommée d'une cité.
La notoriété de certains graffeurs comme Banksy font de certaines villes des endroits à visiter où les touristes se retrouvent pour prendre des photos, poser devant les oeuvres.

Il faut dire qu'il sont doués, les bougres ! Les genres sont différents et chacun d'eux a ses caractéristiques. Mais l'engagement des artistes pour certaines causes apportent en plus une lecture intéressante de leurs réalisations. Mal-bouffe, réseaux sociaux, capitalisme, déforestation, les sujets sont nombreux et leurs fresques nous amènent à une prise de conscience de ces fléaux.

L'artiste italien Mr Thoms, Diego della Posta de son vrai nom, aime les endroits à l'écart, les bâtiments délaissés et les murs en ruines.

mr-thoms-street-art-2

mr-thoms-street-art-12

mr-thoms-street-art-13

mr-thoms-street-art-14

mr-thoms-street-art-22

Mais l'homme reste un artiste engagé et se plaît à explorer les grands thèmes de l'actualité.

mr-thoms-street-art-01

"Sa nouvelle fresque propose une belle satire des réseaux sociaux. Ce tableau, conçu à Ferentino en Italie, dépeint ainsi le portrait caricatural d'une personne accro aux réseaux sociaux, en particulier à Facebook. La dictature du "Like" opère, muni d'oeillères à l'effigie du plus grand réseau social au monde, le personnage, les yeux exorbités, semble obsédé par la fameuse main au pouce levé."

LIKE A VISION from Diego della Posta on Vimeo.

Okuda, plus exactement Oscar San Miguel Erice aka Okuda, est un street artiste espagnol, né en 1980 à Santander.
Fidèle à son style, caractérisé de pop-surréaliste, il aime aller de pays en pays. "Pour lui, acquérir la véritable liberté passe par les voyages et la découverte de différentes cultures". Par ses peintures contrastées, il s’attache à illustrer avec finesse le conflit existant entre nos racines et la modernité.

Okuda-San-Miguel-street-art-2

Okuda-San-Miguel-street-art-7

Posté par Josephine_Th à 06:30 - street art - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Donner vie à la ville

    merci!

    Posté par BarbaraSud, 21 septembre 2018 à 07:30 | | Répondre
  • les murs nous parlent bien ♥

    Posté par NounoursPTML, 21 septembre 2018 à 09:37 | | Répondre
  • jolies découvertes!merci!

    Posté par coco et lorna, 22 septembre 2018 à 10:35 | | Répondre
  • Bravo !! Il n'y pas que les tags, les graffs de Street Art, les photos de JR... et c'est tant mieux!!

    Posté par mathieu20, 28 septembre 2018 à 11:52 | | Répondre
Nouveau commentaire