Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

22 août 2018

Les parents bricoleurs

Roubaix est une ville dynamique. Malgré les difficultés dues à la crise du textile depuis 1970, elle n'a cessé de chercher à se relever. J'admire le courage de cette population, de ses dirigeants et de tous les partenaires sociaux qui essaient d'embellir la vie des habitants.
Souvent à l'avant-garde de projets participatifs, menés en partenariat avec des centres sociaux ou des associations, elle fait parfois appel à des collectifs d'artistes.
Ainsi Faubourg 132, collectif d’artistes et designers, basé en métropole lilloise, intervient dans des projets locaux et responsables, développe des réseaux de partenariats en circuit court, crée des ateliers, des événements, des objets et espaces conviviaux, en intégrant le public à leur réalisation.

Parmi ces interventions, j'en ai choisi deux qui concernent les enfants.
Le premier est la construction d'un manège, le "Manège des parents bricoleurs".
 
L’association "Temps de vie", le "Home des Flandres" et le "Centre social du Pile" ont confié à Faubourg 132 la création d’un dispositif en faveur des parents et enfants de la ville de Roubaix.
Ensemble, ils ont imaginé un objet animé qui serait mis en mouvement par les parents. L’idée d’un manège activé par un vélo, lui-même actionné par un adulte, a pris naissance au cours de rencontres et partages entre tous les participants.
Chaque mardi, Faubourg 132, les éducateurs de "Temps de Vie", de "Home des Flandres" et du "Centre social du Pile" travaillent avec les papas et mamans bricoleurs à la création de cette machine. Durant ces ateliers participatifs le thème du manège est choisi, ses formes, ses couleurs, ses matériaux et sa composition puis les idées prennent vie par le biais de la fabrication.
Le manège a été inauguré  le 2 avril 2016 et continue sa route au gré d’événements festifs, passant d'un quartier à un autre.

manègeparentsbricoleurs

Le deuxième projet que j'ai pu voir, et actionner moi-même lors d'une exposition, est la "Pêche aux scratchs". C'est une pêche aux canards......sans canards.
Une nouvelle fois, ensemble, ils imaginent une attraction animée, mise en mouvement par les parents. Quelques principes utilisés pour le manège sont repris : la rotation, la mise en mouvement par l’énergie du parent, les matériaux (bâche, bois, acier).

Il s'agit de pêcher un ensemble de formes géométriques en volume. C’est à l’aide de velcro que les enfants attraperont les formes colorées.

 

pêcheécolo02

 pêcheécolo03

 pêcheécolo04

collparentsbricoleurs05a

collparentsbricoleurs05b

collparentsbricoleurs05c

pêcheécolo01

La création collective "la Pêche au Scratch" est à présent entre les mains des Parents Bricoleurs et de la structure Petite Enfance "Temps de Vie" qui sont autonomes et référents. Comme pour le Manège des parents Bricoleurs, la Pêche au Scratch a des dates de tournée et se déplace lors de différents évènements de la ville.

Beaucoup de bla bla dans cet article mais sans les explications, difficile de comprendre l'enjeu de ces projets. Merci d'avoir lu jusqu'au bout.

 

Posté par Josephine_Th à 06:30 - jeu - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Les parents bricoleurs

    extra et non
    pas trop de blabla
    au contraire des détails passionnants
    merci du partage

    Posté par BarbaraSud, 22 août 2018 à 07:24 | | Répondre
  • bravo !!!

    Posté par NounoursPTML, 22 août 2018 à 08:31 | | Répondre
  • Je dis « génial ». Les individus sont plein de ressources et remplis de bon sens et ils savent en faire bon usage. Dommage que nos «  super politiques « ne prennent pas la peine d’ouvrir leurs oreilles et leurs yeux !

    Posté par micheleD, 22 août 2018 à 09:37 | | Répondre
    • J'aime ces initiatives où l'on propose à tous, sans distinction, de
      prendre part. Le bénévolat y a une grande place aussi.
      Il y a un certain respect des parents vis à vis des organisateurs et du
      matériel fabriqué de leurs mains, un respect des organisateurs envers
      les capacités de chacun. Ce sont de vrais partenariats, et non des cours
      ou des ateliers avec profs et élèves.

      Posté par Josephine_Th, 23 août 2018 à 06:27 | | Répondre
Nouveau commentaire