Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

12 août 2018

Quand le feu se fait peinture

Le feu devient un élément pictural à part entière, produisant des formes, des taches ou des vides parfois imprévisibles pour l'artiste.
Il est destruction et création à la fois.

Pyrograveur, fer à souder, allumettes embrasées, chacun a sa technique et les résultats sont, bien sûr, différents.

Nathalie Palomino

nathalie palomino01

nathalie palomino02

nathalie palomino03

sur Youtube

Christian Jaccard

christian jaccard-combustion03

christian jaccard-combustion03bis

christian jaccard-combustion

christian jaccard-combustion02

christian-jaccard-papier-brule

Les oeuvres suivantes, "Combustion sur papier Japon", de Christian Jaccard ont été photographiées au musée d'Art Moderne de Dunkerque, il y a plusieurs années.

musée ArtModerne02

musée ArtModerne03a

musée ArtModerne03b

musée ArtModerne03c

Bernard Aubertin

bernard aubertin01

bernard aubertin02

bernard aubertin03

Stéphanie Salinières comble les trous laissés par le feu, par des dentelles de fils filés à la main ou de fils métalliques.

stephanie salinières01

stephanie salinières01a

stephanie salinières01b

stephanie salinières02

stephanie salinières02a

stephanie salinières03

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Quand le feu se fait peinture

    toujours impressionnant
    et beaucoup + accessible avec le pyrograveur

    Posté par BarbaraSud, 12 août 2018 à 06:49 | | Répondre
  • de bien jolies traces....♥

    Posté par coco et lorna, 12 août 2018 à 21:41 | | Répondre
  • ça me fait penser à mes cours de physique au collègue avec ce drôle d'instrument cf lien -qui faisait des trous dans le papier et qu'on devait analyser ensuite ....


    https://www.pierron.fr/table-a-coussin-d-air.html

    Posté par BarbaraSud, 13 août 2018 à 06:46 | | Répondre
    • collège pas collègue

      Posté par BarbaraSud, 13 août 2018 à 06:46 | | Répondre
    • Jamais utilisé, même jamais vu!
      Mais mes années collège se sont déroulées bien avant les tiennes (sept
      64 à juin 6 et peut-être que cet appareil n'existait pas. Et puis,
      nous ne faisions pas de physique au collège.

      Posté par Josephine_Th, 13 août 2018 à 08:42 | | Répondre
      • et mon college n'est peut être pas représentatif de tous non plus !!
        pas d'excellents souvenir de cet appareil
        si tu l'envoyais vite le papier brulait; le tracé à analyser était moche et la prof t'enguirlandait
        .... jamais revu ce truc ailleurs ni même entendu parler d'ailleurs depuis !

        Posté par BarbaraSud, 13 août 2018 à 10:30 | | Répondre
        • Hi HI, il n'était peut-être pas très au point ou alors dangereux, avec
          risques de brûlures.

          Posté par Josephine_Th, 13 août 2018 à 10:45 | | Répondre
          • non
            du coup j'ai reregardé sur @ mais pas longtemps rages et panne générale réseau un autre jour -

            c'est sur coussin d'air donc faut envoyer tout en délicatesse

            Posté par BarbaraSud, 13 août 2018 à 16:25 | | Répondre
Nouveau commentaire