Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

19 mai 2018

Les Krafts

Pour l'exposition de l'Enfance de l'Art 2017 intitulée "Caractères", François avait présenté une série de surprenantes marionnettes réalisées par ses CM2 de l'école Condorcet.
En papier kraft moulé sur des ballons de baudruche ou collé sur des armatures fil de fer, journal et scotch, les KRAFTS, puisque c'est leur nom, racontaient une histoire, créée par les enfants avec leur enseignant, et illustrée par des collages. Les jeux de mots, le vocabulaire, la trame du récit et sa rédaction sont autant d'activités supplémentaires mises en place pour l'aboutissement du projet, en plus des Arts Visuels.

enfart17-11a

enfart17-11b

enfart17-11c

enfart17-11d

enfart17-11e

enfart17-11f

enfart17-11etiq

Les photos ne permettant pas de lire correctement le texte, je vous le retranscris ici sous chaque image. Je doute que vous ayez le temps ou la patience de tout lire mais comme les dessins se rapportent au récit.....

enfart17-12a

enfart17-12bbis

Dans une société en apparence parfaite, vivaient les Krafts.
Dans cette communauté, il n'y avait pas d'amour, pas de haine, ni aucun autre sentiment. Le soleil, la neige ou les saisons leur étaient inconnus.
Ils étaient toujours polis : tout le monde vivait en harmonie.
Chaque Kraft avait sa fonction : par exemple K-raté était le professeur de sport, K-chet était le médecin, K-talogue s'occupait du commerce avec son adjoint K-6, le responsable des fruits et légumes. Sans oublier K-C, que l'on surnommait "le roi du bricolage", car il réparait et construisait des objets. Il était le meilleur ami de K-7.

enfart17-12cbis

K-7 était particulier : il travaillait à la radio K-FM. La musique qui passait sur les ondes rythmait la vie de la société.
Les Krafts qui ne fonctionnaient pas correctement, étaient envoyés dans la salle du Grand Silence pour être reprogrammés par K-C. Ils étaient ensuite réaffectés ailleurs sans qu'on ne sache vraiment où.
K-7 était sous les ordres de K-O, le chef des Krafts. Chaque jour, il lui donnait de nouvelles instructions à propos des morceaux à passer.

enfart17-12dbis

K-7 vivait dans le studio de radio de K-FM. Son travail consistait à passer la musique de la journée. Chaque moment avait sa propre musique : une mélodie pour le sommeil, une autre pour le réveil, une autre pour le travail, pour la pause du midi ou encore une dernière pour l'arrêt du travail.
Chaque semaine, K(Dence, le serviteur de K-O lui apportait les ordres du chef des Krafts.
Ce matin-là, comme tous les jours, K-7 attendait l'arrivée de K-Dence. Mais à l'heure habituelle, il n'était toujours pas là, ce qui l'étonna. Soudain la porte s'ouvrit et K-7 resta bouche bée devant la personne qui entra dans le studio : c'était K-O en personne.
Le chef des Krafts lui ordonna de mettre une musique d'un nouveau genre. Cette musique, selon K-o, permettrait de construire des robots pour aider la communauté dans la vie quotidienne. Cela devenait nécessaire, car trop de Krafts avaient été "réaffectés". Cette nouvelle mélodie devrait remplacer celle du sommeil. Immédiatement, K-7 obéit.
Avant son départ, une des bagues de K-O glissa d'un de ses doigts. Elle tomba au sol  sans qu'il ne s'en aperçoive.

enfart17-12ebis

K-7 remarqua alors la bague sur le tapis et la ramassa. En l'observant, il s'aperçut alors qu'elle avait ce même symbole étrange et familier qui était sur la console de radio et dont on ne lui avait jamais expliqué l'utilisation.
Alors il mit la bague à l'endroit précis où le symbole était placé sur la console.
Au son de l'étonnante musique déclenchée, il ressentit des vibrations et des picotements dans la mâchoire. Soudain , il sentit sa bouche s'ouvrir de manière incontrôlée. Il perdit alors connaissance. Quand il s'éveilla, il fut d'abord aveuglé par la lumière et vit que le monde autour de lui avait changé : chaque objet avait une teinte différente.
Il se retourna pour observer la pièce et fut stupéfait de voir qu'il était à l'extérieur de son enveloppe corporelle. Choqué, son coeur se mit à battre très fort. Il trembla et se mit à transpirer. Il ressentit pour la première fois la peur.
Puis tout se mélangea : la surprise d'être sorti de son Kraft, la chaleur et le bien-être de la joie, puis la tristesse et l'injustice de savoir que ses amis étaient prisonniers et enfin, la colère envers K-O de leur avoir caché la vérité.

enfart17-12fbis

Il décida pour le moment de ne pas dévoiler son secret. Il était capable maintenant de sortir et de reprendre le contrôle du Kraft à volonté.
L'animateur radio appela son ami K-C et lui demanda de venir rapidement au studio. Lorsqu'il arriva, K-7 lui fit écouter la mélodie de l'éveil et le bricoleur vécut la même expérience que son camarade. Après avoir discuté longuement, ils se rendirent compte de la réalité :K-O était un chef cruel, il souhaitait remplacer les Krafts, qui n'avaient plus d'intérêt, par des robots obeissants. Ils décidèrent qu'il fallait sauver l'ensemble des Krafts. Et pour cela, ils avaient un plan.

enfart17-12gbis

K-C reproduit la bague à l'identique pour pouvoir la rendre à K-O sans éveiller les soupçons. Le génial bricoleur la fit à la perfection. Puis notre héros prit son courage à deux mains et alla demander une audience auprès du tyran. Il fut escorté devant K-O par les gardes. K-7 lui remit la copie de l'anneau en lui expliquant qu'il l'avait trouvé le matin même sur le seuil de la porte et qu'il l'avait ramené immédiatement.
K-O le remercia puis il vint à parler de la mélodie des robots. Il n'avait en effet pas entendu la la musique qu'il avait ordonnée de passer cette nuit. K-7 feignit d'avoir oublié sa mission. Sans hésiter, K-O en conclut immédiatement qu'il s'agissait d'un dysfonctionnement.

enfart17-12hbis

le Kraft fut conduit à la salle du Grand Silence. A l'intérieur, K-7 découvrit des dizaines et des dizaines de ses semblables immobiles, la tête baissée, les bras relâchés le long du corps. K-O posa sa main sur un scanner, ce qui déclencha un bruit sourd et vibrant, de plus en plus intense.
Puis soudain plus rien, le silence. Tout espoir était perdu...

enfart17-12ibis

Soudain un clic retentit, la bouche s'ouvrit, K-7, sous la forme de son K-ractère, sortit de son Kraft. Il tenait à la main, une petite radio qu'il positionna au centre de la salle. Comme il l'avait prévu, la musique se diffusa et provoqua l'ouverture des Krafts immobiles et l'éveil des K-ractères.
A l'éveil de ses semblables, où régnait la confusion, il leur expliqua la situation dramatique pour les Krafts : leur extinction et leur remplacement par des robots. Ensemble, ils prirent une décision : aller éveiller K-O.

enfart17-12jbis

C'est alors qu'une horde de K-ractères se dirigea vers la salle du trône. Ils se jetèrent sur les gardes pour les immobiliser. Notre héros en profita pour se faufiler dans le repère du tyran. K-O fut surpris de voir entrer un petit être jaune portant une radio.
Celui-ci la déposa au centre de la pièce. Le dictateur voulut attraper le K-ractère qui l'intriguait, mais au moment de le saisir, la musique de l'éveil retentit. L'esprit de K-O plongea dans le noir absolu puis plus rien.

enfart17-12kbis

10° En ouvrant les yeux, il fut surpris de voir tous ces regards fixés sur lui. Tout à coup, ce fut comme un coup de tonnerre, la mémoire lui revint et un tourbillon d'émotions l'étouffa. Il ressentit la peur, l'angoisse, puis vint l'immense et profonde tristesse.
Enfin il fondit en larmes. Il se leva lentement puis s'adressa à la foule de K-ractères. Il leur expliqua qu'il était désolé du mal qu'il leur avait fait.
K-O avait créé les Krafts pour rendre leur monde parfait.
Il était l'unique gardien de la tristesse, il ne supportait plus de voir les K-ractères se chamailler. Mais il s'aperçut qu'il n'avait rien changé, bien au contraire. Les K-ractères lui pardonnèrent, K-O avait voulu bien faire en les protégeant d'eux-mêmes. Ils décidèrent de vivre en paix, avec les différences de chacun, de laisser s'exprimer leurs émotions et surtout de s'accepter tels qu'ils étaient.

Une histoire un peu alambiquée, très morale, nourrie de l'actualité peut-être, des films, BD ou mangas vus à la télé certainement, mais qui a dû demander des heures de travail. Bon, la fin m'a laissée sur ....ma faim, mais j'imagine qu'il fallait conclure rapidement :o)))
Bravo aux enfants et à leur maître qui, chaque année, nous ravissent avec des installations plus étonnantes les unes que les autres.

enfart17-12m

enfart17-12n

enfart17-12o

enfart17-12p

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Expo sur un thème donné - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Les Krafts

    fantastique projet
    ça a dû être super motivant

    l'idée des marionnettes ballons de baudruches papier mâché magnifique
    (j'aime aussi beaucoup des fonds écritures des planches )

    merci à toi d'avoir tout retranscrit

    Posté par BarbaraSud, 19 mai 2018 à 06:59 | | Répondre
  • Génial!
    L'explication est très pédagogique et du coup tout à fait réutilisable sans tâtonnement.
    Merci à tous celles et ceux qui nous font partager ce superbe projet.
    Bon week-end!
    Catherine

    Posté par Catherine, 19 mai 2018 à 07:17 | | Répondre
  • alors là ! je tire mon chapeau ! Bravo à tous ! J'ai idée de ce que cela représente comme travail !

    Posté par NounoursPTML, 19 mai 2018 à 14:34 | | Répondre
  • Epatant ce projet, je suis "fan" du papier livre et du kraft, je ne peux qu'aimer et admirer!!!

    Posté par coco et lorna, 19 mai 2018 à 15:01 | | Répondre
  • Bon, même commentaire que coco ! Exactement ma pensée !

    Posté par Martinou, 19 mai 2018 à 15:46 | | Répondre
Nouveau commentaire