Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

04 avril 2018

La vraie vie de nos héros

Démystifier les héros de notre enfance ou tout simplement de notre vie, faire descendre de leur piedestal les personnages de contes connus, de BD ou de films célèbres, est la spécialité de certains illustrateurs audacieux et impertinents.
Greg Guillemin, dans le style pop art, nous gâte.Parmi ses dessins, je vous ai réservé les plus décents, mais vous pouvez vous dévergonder en allant visionner d'autres créations sur son Instagram (je sens qu'il va faire le buzz sur son site).

mario_2-1-650x759

whitesnow_2-650x801

Le street artiste Dran n'est pas en reste, avec ses dessins à l'humour parfois un peu cruel mais souvent percutant.

dranpinocchio01

dranpinocchio02

drantintin01

Rodolfo Loaiza, nous montre un monde désenchanté où Blanche-neige est alcoolique et Alice toxicomane. Insoutenable ! :o)))
Là aussi, si vous consultez son instagram, il vaut mieux éloigner les enfants afin de préserver le peu d'innocence et de rêve qu'il leur reste encore.

disenchanted-disney-rodolfo-loaiza-06

RodolfoLoaiza

La série très sombre de Thomas Czarnecki présente des mises en scène de meurtres de nos princesses préférées, inspirées de films de sérial killers. Complètement gore et pas forcément de mon goût!

Czarnecki-2

5_thomas_czarnecki_from_enchantment_to_down_Cindirella+-+Too+fast

Pour terminer, je vous laisse sur un sentiment un peu amer avec les princesses déchues de la photographe canadienne Dina Goldstein.

Dina-goldtein-fallen-princess-700x481

Snowy

A bientôt pour des articles plus...heu....moins déprimants.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - techniques diverses - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur La vraie vie de nos héros

    "Cendrillon pour ses 20 ans" ♪♫♫♪etc etc !!

    Posté par BarbaraSud, 04 avril 2018 à 06:40 | | Répondre
    • voilà, c'est tout à fait ce à quoi cela fait penser...

      c'est effectivement très revisité mais en même temps, les contes n'étaient pas pour les enfants à la base, alors, ces détournements sont-ils si éloignés de la cruauté originelle ? du message, peut-être par contre...

      Posté par NounoursPTML, 04 avril 2018 à 13:42 | | Répondre
      • En effet, c'est avant qu'ils ont été détournés pour qu'ils soient
        accessibles aux enfants.
        As-tu déjà vu le film du petit Poucet ? Effrayant! J'en ai fait des
        cauchemars, même adulte!
        Bises

        Posté par Josephine_Th, 04 avril 2018 à 17:03 | | Répondre
        • Je ne pense pas, mais pendant les vacances dernières ou celles d'avant, à la télé est passé un film sur les contes pas pour les enfants... je ne sais plus le titre, tout à fait regardable avec mes ados

          Posté par NounoursPTML, 04 avril 2018 à 18:48 | | Répondre
  • ah oui effectivement , revisitée, ce n'est pas pour les enfants

    Posté par coco et lorna, 04 avril 2018 à 07:41 | | Répondre
    • déjà qu'en fait y a une double lecture des contes...

      Posté par BarbaraSud, 04 avril 2018 à 09:16 | | Répondre
      • Pour les enfants, les images sont parfois plus percutantes et restent
        imprimées dans le cerveau plus longtemps.
        Bises

        Posté par Josephine_Th, 04 avril 2018 à 09:31 | | Répondre
        • pas que pour les enfants ...
          bisous

          Posté par BarbaraSud, 04 avril 2018 à 10:21 | | Répondre
  • Oui le moins que l’on puisse dire : un (gros) brin décalé par rapport à ce que représente ces héros lorsque on est enfant.

    J’apprecie ce billet sur «  la possible transformation des héros » de notre enfance . Bonne journée

    Posté par micheleD, 04 avril 2018 à 11:17 | | Répondre
  • les versions traditionnelles des contes sont parfois bien gore voir la version nivernaise du petit chaperon rouge qui n'a pas grand chose à voir avec la version de Perrault. la belle au bois dormant n'est pas réveillée par le baiser du prince mais par son accouchement...
    Ce sont plutôt les "versions Disney" qui en prennent un coup, là!

    Posté par stéphanoise, 04 avril 2018 à 15:52 | | Répondre
    • En fait, les contes racontent toute la perversité des humains et leur
      cruauté. Ils étaient transmis oralement lors de veillées parfois et
      destinés aux adultes.
      Lorsqu'on les étudie en détail, on peut retrouver leur sens originel et
      ça fait peur.

      Posté par Josephine_Th, 04 avril 2018 à 17:06 | | Répondre
  • MDR! En effet, c'est assez déprimant, mais il y a toujours deux côtés à une médaille! À bientôt pour le retour de l'optimisme! Bises et bonne soirée!

    Posté par Cléo, 04 avril 2018 à 21:31 | | Répondre
Nouveau commentaire