Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

26 mars 2017

Portraits au pendule

Exit le simple pinceau trempé dans la peinture. Les artistes cherchent maintenant de nouvelles façons de dessiner ou de peindre en utilisant les nouvelles technologies. La peinture digitale en a séduit plus d'un mais Petros Vrellis va plus loin.
Un pendule relié à un ordinateur laisse tomber des gouttes d'encre sur une feuille au sol, chaque fois qu'on le balance et qu'il passe sur un point bien précis de la feuille.

petros vrellis01

petros vrellis02

petros vrellis03

sur Youtube

Des explications ici

Pour vous dire comme l'artiste est doué, je vous conseille de regarder également cette vidéo où Petros Vrellis réalise un portrait rien qu'avec des fils tendus entre des clous.

petros vrellis04

A new way to knit from Petros Vrellis on Vimeo.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Artistes sur le Web - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Portraits au pendule

    extra
    merci

    Posté par BarbaraSud, 26 mars 2017 à 06:49 | | Répondre
  • et bien , quelles techniques !
    on en reste baba ,surtout la première .
    merci .

    Posté par Lise, 26 mars 2017 à 10:11 | | Répondre
  • excellent ! je ne connaissais pas le peintre pendule !
    merci pour ce partage !
    bises

    Posté par christinedoyo01, 26 mars 2017 à 11:09 | | Répondre
  • Chouette ! Je vais tenter l'expérience avec des bouteilles
    pendues au plafond, remplies avec plusieurs couleurs sur
    grand format carton ! Ça changera des billes au fond d'une
    boite, avec un rendu tout aussi aléatoire mais avec une manipulation
    innovante et un visuel magique ! Les loulous vont adorer ! Merci !

    Posté par martinou, 26 mars 2017 à 11:29 | | Répondre
    • Euh, pas sûr que cela fasse un visage.
      Chez l'artiste, les gouttes tombent à des endroits bien précis,
      programmés par l'ordinateur. Ce n'est pas aussi aléatoire qu'on le pense.
      Mais j'ai déjà tenté la peinture à la bouteille percée qui se balance et
      on obtient de très jolis tableaux abstraits.
      Attention, protection du sol, des vêtements et surtout, surtout, des
      chaussures (des charlottes de douche en plastique font très bien l'affaire!)
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 26 mars 2017 à 13:12 | | Répondre
      • Oh je ne pensais pas à la création d'un visage Joséphine !
        Juste la technique nouvelle qui se substitue à celle des billes !
        Pas d'ordinateur et pas la prétention d'égaler l'artiste du jour !
        D'où mon expression de rendu aléatoire ! Une création abstraite me suffit !
        Mais en continuant plus loin... on peut rendre cette production expressive
        en y ajoutant des yeux, un nez, une bouche.... surtout si on travaille sur
        un projet portrait, animaux imaginaires ou fantastiques !

        Posté par martinou, 26 mars 2017 à 14:19 | | Répondre
        • Tout à fait! C'est une très bonne idée qui permet d'aller plus loin que
          du " simple "Pollock.
          Bises

          Posté par Josephine_Th, 26 mars 2017 à 15:22 | | Répondre
  • ah oui, quand même !!

    Posté par NounoursPTML, 26 mars 2017 à 13:32 | | Répondre
  • Mon dieu! Mais quelle patience ça doit prendre. :-S

    Posté par voilesdoiseaux, 26 mars 2017 à 20:13 | | Répondre
Nouveau commentaire