Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

18 février 2017

T'en fais, une tête !!

bernard wilhelm01

Source

J'ai trouvé cette idée plutôt intéressante et je la partage avec vous bien volontiers. Je ferai cependant quelques distinctions entre ces images trouvées sur internet qui m'ont inspirée et ce que vous pourriez en tirer comme activités avec les élèves.
Pas question, évidemment, d'enfermer la tête et le visage des enfants dans un sac ou dans un emballage, même transparent.
Mais il existe des matières telles le tulle, le tissu pour moustiquaire ou la tarlatane qui laissent respirer.

On peut également faire décorer un plastique rigide transparent (rhodoïd) à plat, avant d'en faire un cylindre.

kristelvanvalkenhoef

Source

Ce qui est amusant aussi, c'est de faire le cylindre avant, de l'enfiler sur la tête et de faire dessiner dessus par un camarade sa bouche, ses yeux, son nez, avec des feutres permanents.

officemagazine

Source

Une autre idée ici :

coopICEM02

coopICEM01

Ces masques peuvent se porter ou pas, qu'ils servent à un défilé (mais il faut voir où l'on met les pieds), ou bien qu'ils soient mis le temps d'une photo avant de décorer les murs de la classe.
L'activité peut être réalisée en rapport avec un travail sur les expressions.
Il est alors intéressant aussi de travailler sur la déformation du visage à la façon de Francis Bacon....

francis-bacon-autoportrait-de-1969

Francis Bacon

...et de créer de nouveaux visages à l'aide de photos de magazines collées ou cousues comme ici :

annegret soltau01

annegret soltau02

annegret soltau03

Chirurgie (esthétique....ou pas) :o)))

Posté par Josephine_Th à 06:30 - techniques diverses - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur T'en fais, une tête !!

    ah oui, ils en font de ces têtes !

    Posté par NounoursPTML, 18 février 2017 à 08:13 | | Répondre
  • J'ai prévu des ateliers de chirurgie esthétique !
    Avec des brics et des brocs pour projet portrait !
    Sans toucher à nos p'tites têtes blondes bien sûr !
    Quoique... ???... !!!... Hum... ??? ... !!!... Oups ! Trop tard !

    Posté par martinou, 18 février 2017 à 08:39 | | Répondre
    • Ah ça va être chouette, comme d'habitude!
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 18 février 2017 à 10:08 | | Répondre
  • trop flippant et déstructuré pour moi !!!!

    Posté par mimih, 18 février 2017 à 11:16 | | Répondre
  • , je te souhaite un bon week-end ,. bisous,.
    frifricreations

    Posté par frifricreations, 18 février 2017 à 14:33 | | Répondre
    • Merci! A toi aussi, un bon week-end
      A bientôt

      Posté par Josephine_Th, 18 février 2017 à 15:13 | | Répondre
  • C'est très spécial mais certains de ces projets me rendent mal à l'aise. Peut-être que c'est le but de cet exercice?
    Ceci étant dit, une fois j'ai eu une requête très étrange. On m'avait demandé de prendre des photos dans différentes écoles et la directrice d'une des écoles m'a demandé d'enlever le point de beauté sur le visage d'une autre personne. C'est ainsi que je suis devenue spécialiste en chirurgie esthétique... sans anesthésie Vive Photoshop
    Bonne fin de semaine! Ça se réchauffe un peu chez nous

    Posté par Joelle, 18 février 2017 à 16:40 | | Répondre
    • Je pense que nous sommes effrayés par un visage de travers, une
      distorsion qui fait penser de près ou de loin à un monstre, à une
      absence de normalité.
      Mais le carnaval est plein de ces têtes effrayantes. Il n'y a qu'a
      Venise où les masques sont beaux et où tous les visages sont gracieux et
      fins. Ailleurs, ce sont des grosses têtes, des masques effrayants, des
      yeux exorbités, des rictus, des grimaces.
      Normal! Ils sont faits pour chasser l'hiver, pour lui faire peur et
      l'éloigner afin d'accueillir le printemps.
      Dans certains pays, le masque a pour but de chasser les mauvais esprits,
      d'éloigner la maladie et là aussi il se doit d'être effrayant.
      Les enfants adorent les monstres avec lesquels ils aiment se faire peur
      et quand ils créent un visage effrayant, ils aiment faire peur aux autres.
      C'est nous qui voulons toujours voir le beau, le normal. Et nous
      transmettons à nos enfants cette façon de voir en disant souvent : " ça,
      ce n'est pas beau!".
      Difficile d'accepter qu'un défaut, une erreur de la nature puisse être
      montré, comme cette directrice qui voulait supprimer le grain de beauté
      sur la photo, pensant peut-être ménager la personne photographiée.
      Si l'on m'avait fait cela, j'aurais immédiatement pensé que mon grain de
      beauté gênait les autres, que j'avais une tare qu'on voulait cacher aux
      yeux du monde. J'en aurais été plus peinée que si on l'avait laissé.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 18 février 2017 à 17:55 | | Répondre
      • Tu as tout à fait raison pour tout ce qui est des masques mais les masques en carton de ton autre article qui n'avaient rien des normes ne me dérangeaient pas. Je dois dire aussi que j'ai réagit physiquement aux masques en plastique transparents sur les visages; j'avais une sensation d'étouffement. J'ai eu la même sensation avec ta première image alors que ces sacs sont tout à fait poreux Les collages ne me dérangeaient pas autant car c'est un bel exercice de créativité.
        Quant au point de beauté dans le visage, je me sentais très mal à l'aise de l'enlever car en effet c'est un jugement sur la personne. C'était une maman qui faisait du bénévolat à l'école. Je dirais aussi que si ce point de beauté avait dérangé la dame en question, elle l'aurait fait enlever. J'étais aussi sensible à ça parce que j'avais un naevus assez grand sur une jambe qui a dû être enlevé pour des raisons médicales quand j'avais 16 ans. Et en tant qu'enfant j'en ai eu des jugements sur ce naevus.

        Posté par Joelle, 18 février 2017 à 18:37 | | Répondre
        • Je comprends tout à fait cette sensation d'étouffement en voyant les
          masques présentés. Ils me font le même effet à moi aussi.
          Mais il faut savoir que ce sont des photos publicitaires, pour
          certaines, et que ce ne sont pas des masques proprement dits.
          Voilà pourquoi, je me suis empressée de préciser qu'il n'était pas
          question d'enfermer les visages des enfants dans des sacs. Voilà
          pourquoi, j'ai parlé aussi de cylindre de rhodoïd, par exemple, qui ne
          se plaquerait pas sur le visage. Voilà pourquoi j'ai écrit que le masque
          pourrait se porter le temps d'une photo et ensuite décorer les murs. Pas
          question de suivre à la lettre ce qui est montré mais plutôt d'en tirer
          des idées, de les adapter en les améliorant.
          Le dessin du visage par un enfant face à un autre peut être intéressant,
          ainsi que le collage sur du rhodoïd. Le principe étant de transformer
          son visage pour être méconnaissable.
          Bises

          Posté par Josephine_Th, 18 février 2017 à 21:17 | | Répondre
  • de l 'air , de l 'air , je me sens en train d'étouffer ... !

    Posté par Lise, 23 février 2017 à 20:59 | | Répondre
Nouveau commentaire