Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

23 septembre 2016

Toucher sans regarder

Faire appel à ce sens uniquement sans faire intervenir les 4 autres donne l'occasion de jeux de reconnaissance tactile où la mémoire joue un grand rôle.
Il faut bien entendu que l'enfant ait des références car faire reconnaître un objet qu'il n'a jamais vu ni touché auparavant serait inutile.
Le jeu des ballons de baudruche remplis, avec les images correspondantes, a beaucoup de succès.

123dansmaclasse01

source

Personnellement, je ne choisirais pas des ballons de couleurs différentes, les enfants ayant très vite repéré à quoi correspond le ballon violet ou le jaune.

Pour les petits, les boîtes à mouchoirs transformées en boîtes tactiles, peuvent être mises à leur disposition librement sur un mur ou un panneau dans la classe.

enfantsdabord77

source

Mais si ces exercices se résument à une reconnaissance tactile, on peut aller beaucoup plus loin avec des grands.
Sylvie G., toujours pleine d'idées novatrices dans les jeux qu'elle crée pour ses élèves, propose un prolongement très intéressant, avec ses boîtes sensorielles.
Non contents d'avoir fait reconnaître le matériel par le toucher, elle demande à ses enfants de fabriquer, à l'aveugle, les mains toujours dans la boîte, quelque chose avec ce matériel (collier, ceinture, etc...). Voici ses photos et les explications qui les accompagnent.

Bonjour !

La création de ce matériel est née d'un souhait de pousser plus loin l'exploration tactile : Les boîtes sensorielles sont très répandues mais je souhaitais un dispositif qui permette d'utiliser les 2 mains dans un ''espace d'exploration'' suffisamment vaste  et rigide pour réaliser différentes actions avec les objets cachés. Voilà donc le résultat !

La première étape de découverte est vraiment très riche et devient ludique par l'organisation de défis :
"Reconnaissance tactile"
Dans chaque boîte, une dizaine d'objets qui ont été au préalable reconnus, nommés, touchés.
Il s'agit alors de sortir l'objet nommé par le meneur de jeu et le poser sur la boîte. Le premier qui pose a gagné.

boitesensoriellesylvieG01

boitesensoriellesylvieG02

Mais ce qui remporte tous les suffrages, c'est évidemment la seconde étape. Et pas seulement avec des enfants : lors d'animation tout public, les parents se prennent très vite au jeu. ( Et j'ai testé également entre amis, pour s'amuser à la fin d'une petite soirée conviviale : fous rires garantis quand par exemple il s'agit de réaliser un petit dessin simple...).

"Sans mes yeux, mes mains travaillent !"
Il s'agit à présent de réaliser différentes actions à l'intérieur de la boîte (au préalable, les objets cachés ont été manipulés et les actions à réaliser testées couvercle ouvert).
Quand l'assemblage à réaliser est terminé, on soulève le couvercle pour évaluer le résultat.

Les verbes d'action peuvent être:
• Enfiler
• Accrocher
• Emboîter
• Visser ...

boitesensoriellesylvieG04a

boitesensoriellesylvieG04b

boitesensoriellesylvieG04c

boitesensoriellesylvieG04e

boitesensoriellesylvieG04f

boitesensoriellesylvieG04g

boitesensoriellesylvieG04h

boitesensoriellesylvieG04j

boitesensoriellesylvieG04l

boitesensoriellesylvieG04k

boitesensoriellesylvieG04m

boitesensoriellesylvieG04i

On ouvre le couvercle quand on a terminé pour vérifier …
Il s'agissait ici d'enfiler des boucles de ceinture sur une bande en mousse.

boitesensoriellesylvieG03

Les boîtes permettent d'aller au delà de la simple reconnaissance tactile d'objets variés.
Le fait de pouvoir y introduire latéralement les deux mains permet de réaliser des actions variées que l'on peut graduer selon l'âge des enfants.
Ainsi on pourra enfiler, emboîter, visser, accrocher, attacher...
Ce travail «en aveugle» permet de développer la sensibilité et la coordination manuelle. Il permet également aux enfants d'appréhender la difficulté quotidienne à laquelle sont confrontés les non-voyants et l'importance de la reconnaissance tactile.
On pourra compléter cette découverte par l'approche de l'alphabet braille et la découverte des albums tactiles édités par les éditions «Les Doigts Qui Rêvent»
Allez-y, c'est vraiment très riche et cela permet une nouvelle approche tactile par la mise en jeu de la coordination motrice ! Et les idées d'objets et d'actions à réaliser sont presque infinies et permettent de relancer régulièrement l'intérêt !"

Fichiers en lien ici et ici

Alors là, moi je dis "CHAPEAU!". Merci à Sylvie pour le partage car j'imagine que ces idées vont faire le tour de plusieurs académies.
Mon admiration va à son imagination, son souci d'enseigner de façon ludique, de ne jamais se contenter d'une étape mais d'aller toujours plus loin dans ses recherches pédagogiques. Un immense Bravo !

Posté par Josephine_Th à 06:30 - 5 sens - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Toucher sans regarder

    top

    Posté par BarbaraSud, 23 septembre 2016 à 07:01 | | Répondre
  • je dis aussi Chapeau, et voilà une activité (créations à l'aveugle) à laquelle je n'aurais pas songé, il va falloir que j'étudie cela de près !!

    Posté par NounoursPTML, 23 septembre 2016 à 07:48 | | Répondre
  • excellent travail dans la démarche et la réalisation !!!bravo

    Posté par mimih, 23 septembre 2016 à 09:07 | | Répondre
  • effectivement je n'y avais pas pensé, voici une idée très inventive pour compléter cet atelier des sens. Où peut-on trouver ces boîtes ? car sans cela, ce sera un peu difficile de proposer cela à mes élèves. Merci si vous pouvez passer l'info.
    Kris

    Posté par kris, 23 septembre 2016 à 12:17 | | Répondre
  • Bonjour !
    Les boites sont des créations-maison, réalisées à partir de boites de glace pour collectivité. Les manchons pour enfiler les mains sont réalisés avec des chaussettes cousues.(plusieurs autres essais, mais c'est ce qui résiste le mieux !)
    Bien sûr, c'est un peu long à réaliser, mais très résistant.Et c'est vraiment un atelier qui a toujours du succès et très riche pédagogiquement.
    Bonne réalisation ! (Ma collègue, convaincue, a réalisé les siennes l'an passé. Nous avons à présent 16 boites disponibles !)

    Posté par sylvie G, 23 septembre 2016 à 12:33 | | Répondre
    • Rien de tel que le fait-maison pour avoir exactement ce que l'on veut!
      bravo!

      Posté par Josephine_Th, 23 septembre 2016 à 13:53 | | Répondre
    • Bonjour, quelle activité géniale effectivement!
      Peux-tu nous en dire un peu plus sur la fabrication de ces boites?
      Où trouver des boîtes de glace pour collectivités et comment procéder pour coudre les manchons???
      Merci d'avance de ta réponse et merci pour ce partage!

      Posté par Lucile, 07 janvier 2017 à 09:10 | | Répondre
      • Si tu lis bien l'article, Lucile, tu verras que ce n'est pas mon travail
        mais celui de Sylvie.
        Difficile donc pour moi de te donner d'autres détails que ceux qu'elle a
        bien voulu nous transmettre, surtout qu'elle habite à 800 km de chez moi
        au moins et que je ne la connais que par le blog.
        Je ne sais pas où elle a trouvé ces grandes boîtes mais elle doit avoir
        ses propres filons.
        Je pense qu'on peut un peu se détacher de ce qu'elle propose en faisant
        preuve d'imagination. Pourquoi ne pas utiliser, par exemple, des boîtes
        à chaussures?
        Quant aux manchons, de vieilles chaussettes coupées et collées au
        pistolet à colle doivent faire l'affaire. C'est en tout cas, ce que je
        ferais si je devais me débrouiller pour monter cette activité.
        Bon courage

        Posté par Josephine_Th, 07 janvier 2017 à 11:43 | | Répondre
  • Génial !! merci pour ce partage!!

    Posté par Yelenna, 23 septembre 2016 à 13:50 | | Répondre
  • Merci Sylvie d'avoir partagé le secret de réalisation de ces boîtes.

    Posté par kris, 24 septembre 2016 à 10:09 | | Répondre
  • Bonjour Josephine et merci à Sylvie pour ce super partage ! J'ai hâte de faire mes boites... Je vais mettre un lien sur mon blog avec un bout de photo sans enfant (zoom sur une boite) pour ne pas oublier (à paraitre demain chez moi). Si ça dérange, n'hesite pas à me le dire : j'enleverai ! biz

    Posté par WJL, 24 septembre 2016 à 15:57 | | Répondre
    • Moi, ça ne me dérange pas d'autant plus que tu me préviens à chaque fois.
      Je ne crois pas que cela dérangera Sylvie car je pense qu'elle a déjà
      transmis à plusieurs collègues, et lors d'ateliers, son travail et ses
      expériences.
      Je rappelle l'adresse de ton blog : http://wjl.eklablog.com/
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 24 septembre 2016 à 17:17 | | Répondre
      • Merci Josephine. Sylvie, si ca te derange, n'hesite pas. J'ai fait en sorte d'enlever les enfants et j'ai juste pris une boite... jusqu'à ce que je fasse les miennes ! Biz

        Posté par WJL, 24 septembre 2016 à 18:04 | | Répondre
  • Aucun problème, les bonnes idées sont faites pour être partagées ... Et comme je n'ai pas de blog (j'y songe), Joséphine me permet de diffuser mes expériences- et de découvrir ces merveilleuses trouvailles qui naissent de l'inventivité d'enseignants passionnés. (Cite juste tes sources si tu peux). Je vais de ce pas découvrir ton site !
    Bon week-end !

    Posté par sylvie G, 24 septembre 2016 à 23:56 | | Répondre
  • Je dis également "bravo!" pour cette idée de réalisations d'actions à l'intérieur des boîtes! mais quelle bonne idée qui enrichit ces découvertes sensorielles!

    Posté par Nadine de Bordea, 25 septembre 2016 à 18:55 | | Répondre
  • merci beaucoup! j'avais prévu de faire des boîtes à toucher (Je suis PE stagiaire) mais je ne sais pas dans quelle partie du programme cela correspond.

    Posté par sev, 23 octobre 2016 à 00:20 | | Répondre
    • Eh bien , c'est l'occasion de faire des recherches dans les instructions
      officielles et les nouveaux programmes
      Je pense que le travail sur les 5 sens fait appel à de nombreuses
      compétences : des échanges verbaux, du vocabulaire, mais aussi de la
      motricité, une mémoire visuelle et auditive (tout dépend des sens), une
      éducation du goût, etc, etc.
      Je ne suis ni conseillère pédagogique, ni maître formateur (si ça
      s'appelle encore comme ça), mais je peux chercher sur Internet quelques
      renseignements comme par exemple ceux-ci:
      http://www.ac-orleans-tours.fr/fileadmin/user_upload/ia45/enseignements_et_p%C3%A9dagogie/maths_sciences_techno/sciences/Ressources/les_5_sens_-_maternelle.pdf
      http://www.maieusthesie.com/nouveautes/articles_autres_auteurs/formation_5_sens.htm
      Maintenant, à vous de chercher
      Bon courage

      Posté par Josephine_Th, 23 octobre 2016 à 10:54 | | Répondre
  • Un grand merci, je ne voyais que le "toucher" mais je n'avais pas pensé à la mémoire.
    Le but c'est de fabriquer un "mur à toucher" car j'ai remarqué qu'en se déplaçant dans les couloirs, les enfants aiment passer leurs mains le long des murs.
    Je vais creuser un peu plus, merci beaucoup.

    Posté par sevmoa, 23 octobre 2016 à 13:28 | | Répondre
    • Bravo! C'est souvent en faisant des recherches que l'on va plus loin
      dans nos projets.
      Les boîtes de Sylvie, décrites dans l'article ci-dessus, en sont la preuves.
      Bon courage

      Posté par Josephine_Th, 23 octobre 2016 à 17:22 | | Répondre
  • c'est génial ! et niveau vocabulaire , je vous dis pas les progrès !!! mettre en mot ce que l'on a entre les doigts n'est pas chose aisée pour les petits !
    bises

    Posté par christinedoyo01, 18 décembre 2016 à 17:27 | | Répondre
    • Tout à fait! Heureusement qu'on est là
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 18 décembre 2016 à 19:57 | | Répondre
Nouveau commentaire