Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

28 juillet 2016

La laine est un fil retors

Chez nous , nous avons la "Route de la laine", baptisée ainsi parce qu'elle va de Roubaix à la Belgique en traversant les villes où se trouvaient toutes les usines textiles. "A Tourcoing, on peignait la laine, à Roubaix, on la tissait et c'est autour de ces 2 villes que s'est formé en un demi-siècle le district lainier par excellence." (extraits de "Patrons textiles"- Archives du monde du travail).
De nombreuses expositions ont lieu dans ces 2 villes principalement, mais aussi dans les villes belges frontalières, sur le travail du textile. Je vous montrerai plusieurs photos prises dans diverses expositions au cours de ces dernières années.

Tricotage et papotage! Aux "Cafés Tricots", point de gros travaux mais des petites carrés, des fleurs et des manchons, de quoi garder bien au chaud le mobilier urbain de l'Hospice d'Havré à Tourcoing, pour l'exposition "Du fil à retordre" vue en 2014.

dufilaretordreTG03a

dufilaretordreTG03b

dufilaretordreTG04a

dufilaretordreTG04b

dufilaretordreTG04c

Côté artiste, j'ai pu admirer les "tricots de corps" de Caroline Hofman, sculptures un peu étranges composées de longues manches tricotées d'où sortent des attributs humains (tête, mains, corps, jambes de mannequins) ainsi qu'une autre toute blanche, intitulée "le Passeur" où j'ai cru reconnaître des vertèbres, des côtes, mais il semble que mes interprétations soient assez éloignées de celles de l'artiste.
Peu importe, le principal pour une oeuvre, c'est qu'elle intrigue, qu'elle interpelle, qu'elle crée une émotion, qu'elle existe par le regard qu'on lui porte.

dufilaretordreTG07a

dufilaretordreTG07b

dufilaretordreTG07d

dufilaretordreTG07e

dufilaretordreTG07f

dufilaretordreTG07c

Dans un style très différent, j'ai aimé les totems très colorés de Cécile Dachary, présentés à Roubaix en 2015, à la Manufacture des Flandres, lors de l'exposition "32 artistes, le fil, le rouge". Il s'agit de coupes sportives empilées et dissimulées sous des pièces crochetées, extraordinaires de complexité, d'où le titre "Trophées".
Certain(e)s d'entre vous se souviendront peut-être de ses merveilleuses maisons suspendues en crochet.
A voir dans sa série "crochet" sur son site

cecile_dachary01

cecile_dachary02

cecile_dachary03

cecile_dachary04

A cette même expo, j'ai pu admirer "en vrai" les masques africains tricotés de Paty Vilo dont j'adore le travail.

paty vilo01

paty vilo02

Mes photos ne sont pas terribles et il m'a fallu parfois en emprunter sur les sites des artistes. Je m'en excuse et les retirerai de mon article si elles le souhaitent.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Expo sur un thème donné - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur La laine est un fil retors

    que de temps il a fallut pour tricoter toutes ces petites merveilles !!!
    merci pour le partage!

    Posté par coco, 28 juillet 2016 à 06:52 | | Répondre
  • merci pour tout
    y compris les liens vers les sites des artistes aussi qui permettent de comprendrent mieux leurs démarches

    Posté par Barbara, 28 juillet 2016 à 06:53 | | Répondre
  • Quand je pense tricot, je pense en général à un gilet! Mais tout ceci va bien au-delà! Quelle créativité et quelle originalité!

    Posté par Joelle, 28 juillet 2016 à 22:04 | | Répondre
  • je ne savais pas tout cela ! merci pour les infos et les belles images partagées ... que de créations !
    bises

    Posté par christinedoyo01, 28 juillet 2016 à 22:13 | | Répondre
Nouveau commentaire