Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

23 juillet 2016

Au bout d'un fil

Il n'y a pas que les araignées qui se balancent au bout d'un fil! Les bonhommes vus à l'exposition d'Arts Plastiques de l'école Lavoisier, avaient aussi le leur!
Accrochés à une haute poutre de la salle de jeux, ils exposaient leur corps et leurs membres très géométriques puisque fabriqués avec des boîtes de médicaments récupérées.

lavartspla16-52a

lavartspla16-52b

lavartspla16-52c

lavartspla16-52d

Lors de l'exposition de L'Enfance de l'Art 2016, d'autres effigies d'humains issus de la récupération posaient devant un grand rideau noir comme celui d'une scène de théatre.
Equipés de fils retenant leur tête et leurs membres, on aurait dit qu'ils s'apprêtaient à nous jouer une pièce ou bien qu'ils allaient saluer à la fin du spectacle.

enfart1610a

enfart1610b

enfart1610c

enfart1610d

enfart1610e

enfart1610f

enfart1610g

enfart1610h

Productions des CM1 de l'école Jean Macé avec l'artiste intervenante Corinne Dewitte.

Merci aux collègues et aux enfants pour ces plaisantes réalisations.

Posté par Josephine_Th à 06:30 - Expo sur un thème donné - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Au bout d'un fil

    vraiment extra!

    Posté par Barbara, 23 juillet 2016 à 06:37 | | Répondre
  • sympas tous ces bonhommes!

    Posté par coco, 23 juillet 2016 à 06:49 | | Répondre
  • Au bout d'un fil ou pas, le bonhomme marionnette rend
    toujours super bien ! Bravo à ceux du jour qui auraient pu
    croiser sur leur route, les miens de notre projet Marionnettes !

    Posté par Martinou, 23 juillet 2016 à 09:08 | | Répondre
  • Allez, je vais faire ma ronchon... Mais je suis très réticente à l'utilisation d'emballage de médicaments avec les enfants, mème avec les recommandations d'usage certainement faites par l'enseignante. Désolée. Il y a tant d'autres emballages disponibles ! (ce que montre bien la deuxième partie de ton article). Ne jamais banaliser les médicaments = sécurité domestique !

    Posté par Sylvie, 23 juillet 2016 à 13:27 | | Répondre
    • en fait Sylvie j'ai failli l'écrire aussi *
      car idem suite à une conf péda sur la sécurité où en effet on nous a dit de ne pas les utiliser, les banaliser
      tu vois!

      mais peut être que ce travail fait suite justement à une séance autour des dangers domestiques ?

      Posté par Barbara, 23 juillet 2016 à 13:41 | | Répondre
      • Nous sommes trois alors... j'ai failli l'écrire aussi !
        Sans parler des enfants, je suis contre l'utilisation
        massive de médicaments ! Les médecines parallèles
        existent depuis longtemps et calment, là où la médecine
        traditionnelle ne peut rien, à part vous rendre dépendant !
        ( sauf bien sûr, dans des cas bien spécifiques... )
        Mais en France l'industrie pharmaceutique a tellement de
        pouvoir !? D'ailleurs, souvent, les MP ne sont pas remboursées !
        Peut-être Barbara a-t-elle raison, quant au travail fait en amont !?
        Effectivement, tellement d'emballages disponibles dans nos poubelles !

        Posté par Martinou, 23 juillet 2016 à 14:38 | | Répondre
        • Si je comprends bien, une boîte en carton de médicaments homéopathiques
          ou de phytothérapie peut être utilisée pour faire des bonhommes, mais
          pas une boîte en carton d'aspirine (où les comprimés ne sont pas du tout
          en contact avec l'emballage de carton, je le répète)?
          Allez, encore un débat : pour ou contre?
          Attention, est-ce que les emballages de friandises seront permis pour
          construire des bonhommes en cas de sévère campagne de lutte contre
          l'obésité?
          Inutile de faire la promotion des médecines parallèles. Tu prêches une
          convertie depuis très longtemps. Homéopathie, acupuncture, ostéopathie,
          phytothérapie, j'ai tout essayé et je suis convaincue.
          Mais quand tu te retrouves à l'hôpital pour une grave opération, on ne
          te demande pas tes préférences.
          Bises

          Posté par Josephine_Th, 23 juillet 2016 à 14:57 | | Répondre
    • Ce ne sont pas les emballages qui sont en contact avec les médicaments
      qui ont été employés, je le précise bien.
      Ce sont simplement des boîtes en carton qui ressemblent beaucoup à
      n'importe quelle boîte en carton.
      C'est peut-être parce que le nom du médicament est écrit dessus que cela
      te choque?
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 23 juillet 2016 à 14:47 | | Répondre
      • "Si je comprends bien, une boîte en carton de médicaments homéopathiques
        ou de phytothérapie peut être utilisée pour faire des bonhommes"

        perso je parlais de tous les médicaments(tous les emballages) pas plus l'un que l'autre
        quand au débat / types de médecine
        je m'abstiens: pas le lieu (et à peine réveillée!)

        Posté par Barbara, 24 juillet 2016 à 06:17 | | Répondre
    • Je ne suis pas d'accord avec vous, cela n'a posé aucun problème ici à l'école Lavoisier.
      Enfin, je ne vous en veux pas , chacun doit donner son avis et merci de regarder ce site qui met toujours notre école en valeur

      Posté par marie line, 06 décembre 2016 à 22:19 | | Répondre
      • En lisant les autres articles, étant de l'école, je ne suis pas non plus des plus fans quant à l'utilisation des boites nature, ça c'est vrai !

        Posté par marie line, 06 décembre 2016 à 22:22 | | Répondre
  • De toutes façons, je ne suis pas fan de ces bonhommes !
    La boîte à l'état pur ne m'emballe pas du tout !
    Après, recouvert de papier blanc puis décoré par les
    enfants, n'importe quel support, effectivement, peut être
    utilisé en récupérant via nos poubelles !
    Tu exagères Joséphine, je ne vais pas me priver de faire la
    maison d'Hansel et Gretel avec des gourmandises ou le clown
    de Daniel Picon avec bonbons et biscuits ! Hi ! Hi ! Hi !

    Posté par Martinou, 23 juillet 2016 à 15:21 | | Répondre
    • Bien sûr, moi non plus.
      J'aime bien pousser à l'extrême les réflexions faites sur un sujet,
      j'aime bien vous faire sortir de vos retranchements, même si je pense
      parfois comme vous, j'aime bien me faire l'avocat du diable.
      Si l'on veut être puriste, alors allons jusqu'au bout et
      interrogeons-nous sur la nocivité des encres d'imprimerie lorsqu'on leur
      fait froisser du journal, etc...
      On peut fouiller et trouver d'autres choses que les boîtes de
      médicaments comme sujet de débat.
      Les emballages utilisés à l'état pur me plaisent car, comme pour
      d'autres choses, c'est le regard qui compte.
      Parfois une inscription sur l'emballage, un logo, un dessin apparaît
      comme une note d'humour, un message.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 23 juillet 2016 à 15:49 | | Répondre
    • De toutes façons, je ne suis pas fan de ces bonhommes !
      La boîte à l'état pur ne m'emballe pas du tout !

      pas d'accord du tout
      si j'aime aussi recouvrir les boites pour les transformer et créer autre choses j'aime beaucoup l'utilisation brutes avec logos écritures marques etc au contraire
      et ces bonhommes

      Posté par Barbara, 24 juillet 2016 à 06:20 | | Répondre
      • pas de s à choses pardon

        Posté par Barbara, 24 juillet 2016 à 06:20 | | Répondre
  • Oh quelle coquine... Mais je le sais déjà ! MDR !
    Oui, d'accord pour certaines boîtes Récup mais
    pas pour celles d'aujourd'hui !
    Je persiste et signe, les boîtes de Médocs nues, NON !
    Aucun charme pour moi, si ce n'est un rappel de la maladie
    et tout ce qui s'y rapporte !
    Tu exagères encore Joséphine, je ne vais pas me priver de
    créer avec le papier journal, j'adore ça !
    Alors, l'avocat du diable, qu'avez vous à dire ! Hi ! Hi ! Hi !

    Posté par martinou, 23 juillet 2016 à 18:58 | | Répondre
    • encore pas d'accord !
      en classe avec des enfants non pour l'utilisation des boites de médocs (du moins en maternelle ;différent avec des plus grands dans un travail de réflexion sur danger du quotidien donc)
      autant je vois bien des créations d'artistes "adultes" de transformation de ces boites en qq chose de nouveau voire pour une décoration d'hôpital ou de cabinet de médecin justement ou pour interroger la société !

      Posté par Barbara, 24 juillet 2016 à 06:24 | | Répondre
  • Je vais pas entrer dans la discussion mais je dirais seulement ceci. C'est beau

    Posté par voilesdoiseaux, 23 juillet 2016 à 19:46 | | Répondre
  • Une raison qui fonde mon total rejet de ces boites : un matin, lors de l'habillage pour sortir en récréation, j'ai intercepté une boite de médicaments qu'une petite fille s'apprêtait à distribuer: Elle l'avait prise le matin mème à la maison. Elle trouvait que ces cachets roses pris par sa maman étaient jolis... Nous avons alors eu une importante séance d'éducation à la sécurité présentant les dangers des médicaments mal utilisés - sans culpabiliser bien entendu l'enfant, ni sa famille. (Depuis, les parents ont placé les médicaments dans un endroit hors d'atteinte des enfants).
    Donc, je persiste :
    -Créer des personnages ludiques avec ces emballages : non
    -Les découper pour un collage, pour un travail autour de la maladie, du soin: peut-être?

    Mais je ne donne pas de leçons, c'est juste une position personnelle, et j'arrête là.
    Bonsoir

    Posté par Sylvie, 23 juillet 2016 à 21:35 | | Répondre
    • même vécu et même avis !

      ça sent le spasfon© ça !

      Posté par Barbara, 24 juillet 2016 à 06:25 | | Répondre
  • Les marionnettes sont superbes! J'adore tout ce qui est marionnettes car ça aide tellement les enfants à s'exprimer!
    Personnellement, j'éviterais les boîtes ou les bouteilles de médicaments. J'imagine que l'enseignante cherchait des petites boîtes. C'est peut-être l'occasion de montrer aux enfants que quand on démonte une boîte, on obtient une surface. Donc à partir de là, les enfants (évidemment dépendant de leur âge) pourraient créer leurs propres prismes pour créer les marionnettes. Pour les plus jeunes, ça pourrait être une collaboration entre des élèves plus âgés et les plus jeunes

    Posté par Joelle, 27 juillet 2016 à 16:13 | | Répondre
  • intéressant ... je note tout de même que pour tes bonhommes tu n'utilises qu'une seule boîte , toi !
    les maîtresses ont du faire un sacré stock avant l'activité !!! beau recyclage ...
    bises

    Posté par christinedoyo01, 28 juillet 2016 à 22:11 | | Répondre
    • Ha ha ha!
      Et encore! Ce n'est même pas la boîte que j'utilise, mais l'emballage
      protecteur qui est à l'intérieur!
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 28 juillet 2016 à 23:27 | | Répondre
Nouveau commentaire