Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

02 janvier 2015

Au revoir 2014! Bonjour 2015!

Exit les sapins, les guirlandes et les décorations de Noël. Place aux galettes!
Vous avez dû les voir, vous aussi, dans les rayons des magasins dès la mi-décembre. Une abérration puisque la galette est censée représenter le retour de la lumière (le rallongement des jours) à partir du 6 janvier. La manger avant cette date ne signifie vraiment plus rien.

"Une fête de la Lumière
À l'origine, L'Épiphanie, fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, Noël, avant d'être un jour, est d'abord un cycle :
 Celui-ci atteint son apogée au jour marquant le solstice d'hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice, la plus longue de l'année, annonce le rallongement des jours et, par extension, la renaissance de la Lumière censée être à l'origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours hautement symbolique: 12 jours et 12 nuits.
 Le nombre 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 dieux olympiens, 12 tribus d'Israël, 12 apôtres, etc.)
 Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière. Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c'est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier alors en vigueur, le calendrier julien, diffère du nôtre) qu'avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 Dieux épiphanes (autrement dit les 12 Olympiens)." (merci Wikipedia)

L'église a récupéré cette fête païenne, comme certaines autres d'ailleurs, pour l'assimiler à la venue des rois mages après la naissance de Jésus.
D'où la nomination "fête des rois" et un joyeux mélange entre galettes, fèves, rois et couronnes.
A cette période, nous en profitons pour élargir les thèmes d'activités dans nos classes. On travaille sur les rois et reines, puis sur les couronnes et par prolongement, sur les princesses, les châteaux, puis les contes.
Si l'on part sur les galettes, on en profite pour faire des mathématiques, travailler sur les portions, les parts, le partage.
Bref, chaque fête (païenne ou religieuse) est un prétexte pour aborder des notions ou des sujets précis.

Mais il faut avouer qu'en maternelle, ce sont les rois et les reines avec leurs belles couronnes, qui ont la cote.
J'aime l'idée de Sophie D. qui a réuni dans une même réalisation, tous les symboles de cette fête : la tête du roi est une galette réalisée à la peinture et gravée, la couronne est en collage de papiers découpés, la fève sert de nez au roi.

roisophD01a

roisophD01b

roisophD01c

L'année dernière chez Coco, c'était Versailles et sa galereie de portraits de souverains et souveraines.
Les têtes couronnées avaient même déposé leurs chaussons sous leurs portraits :o)))
A voir ici

cococouronnes03a

cococouronnes03b

cococouronnes03c

Tandis que chez Laurence DiS, les couronnes des GS étaient imposantes et volumineuses. Mais les petites têtes les ont portées avec fierté.

"De larges bandes de Canson ont été couvertes d'un côté d'encres de couleur. De l'autre, les enfants ont déposé de grosses gouttes de peinture sur lesquelles ils ont promené des rouleaux à empreintes en caoutchouc. Une fois sèche, cette grande bande a été découpée en bandes verticales (mais pas sur toute la hauteur: tracé préalable de l'Atsem au crayon à papier) qui ont été elles-mêmes enroulées autour de gros crayons feutre pour leur donner une forme de rouleaux."

laurenceDiS

laurenceDiS

Merci à nos 3 collègues pour leurs idées et  à demain pour la suite de notre feuilleton " fête des rois, des reines et de la galette"

Posté par Josephine_Th à 06:30 - bricolage - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Au revoir 2014! Bonjour 2015!

  • bravo !

    (fin novembre ici mais je refuse d'y penser avant la date non mais oh!)

    Posté par Barbara, 02 janvier 2015 à 06:39 | | Répondre
    • Nous idem!
      On n'en mangera une que dimanche!
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 02 janvier 2015 à 10:07 | | Répondre
      • par contre j'en fais pleinnnnnnnnn pour le tennis club notamment (frangipanes) et sinon des brioches ce sera tout janvier (pt déj) ben oui moi je veux les fèves !!!

        Posté par Barbara, 02 janvier 2015 à 14:07 | | Répondre
        • Coquine!
          Bises

          Posté par Josephine_Th, 02 janvier 2015 à 14:27 | | Répondre
          • pas coquine
            intéressée
            je rigoleeeeeeeeeeeeeee quoi que !!

            Posté par Barbara, 02 janvier 2015 à 14:46 | | Répondre
  • superbes activités j'aime l'idée de Sophie de tous les symboles réunis!
    bises
    coc♥

    Posté par coco et lorna, 02 janvier 2015 à 08:07 | | Répondre
  • Que d'idées à profusion, dès qu'un thème pointe le bout de
    son nez ! Que vas-tu nous dénicher chère Joséphine ? Tu
    es en quelque sorte, une Mary Poppins des temps modernes,
    qui a troqué son sac, contre un base de données ! Moi-aussi, j'aime bien la combinaison tout-en-un ! J'aime bien aussi la combinaison créer-partager !
    Créations/Partages/Échanges/Joséphine/Blog/Commentaires : UN RÉGAL !!
    Comme pour Barbara, les dates ne sont plus des dates !! Noël fin octobre !
    Les galettes fin novembre ! Tout est une question de business !

    Posté par martinou, 02 janvier 2015 à 10:11 | | Répondre
    • Tout à fait d'accord. C'est bien dommage pour les enfants aussi.
      Ces traditions étaient des repères pour eux, que l'on soit croyant ou
      pas : Noël était fin décembre, Pâques au printemps et la galette début
      janvier pour commencer la nouvelle année.
      Les galettes dans les magasins en novembre, les cartables et fournitures
      scolaires en juillet, ça devient n'importe quoi!
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 02 janvier 2015 à 10:31 | | Répondre
      • oui mais ici non on résiste à la maison

        na!

        Posté par Barbara, 02 janvier 2015 à 14:08 | | Répondre
  • J'aime beaucoup les réalisations des élèves de Sophie. Comment ont-ils réalisé le fond?
    D'avance, merci pour cette précision.
    Bonne année!

    LDS

    Posté par LDS, 02 janvier 2015 à 13:37 | | Répondre
    • Tu parles du fond bleu? C'est une feuille de papier métallisé.
      Le fond des galette, c'est de la peinture.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 02 janvier 2015 à 14:26 | | Répondre
  • je ne connaissais pas l'origine !!!merci Joséphine...
    sympas toutes ces réas ....

    Posté par mimih, 02 janvier 2015 à 15:05 | | Répondre
  • Merci pour cette note d'histoire, qui je l'avoue honteusement n'est pas mon fort.....
    Mais j'aime la galette lol
    Bravo Sophie, Coco et Laurence, jolis travaux.
    Bon w.e.
    Biz.
    Cattt.

    Posté par cattt, 02 janvier 2015 à 21:59 | | Répondre
  • merci pour ce partage ... de galette également !
    bises

    Posté par christinedoyo01, 04 janvier 2015 à 19:08 | | Répondre
  • bonjour!
    les superbes rois de Sophie D ont-ils été réalisées par des Petits ou des Moyens?
    Merci d'avance!

    Posté par lili, 18 janvier 2018 à 18:52 | | Répondre
    • Cela n'a pas vraiment d'importance ! A toi d'adapter l'activité au
      niveau de tes élèves.
      Je connais des classes de PS meilleures que des classes de MS, selon les
      écoles, les quartiers.
      Si tu veux présenter ce travail à des PS, mets l'accent sur la déco de
      la couronne ( papier découpés et collés) et, pour la galette, fait
      graver des lignes avec des repères.
      Fais-les travailler sur le fond avec une technique de peinture assez
      simple (peinture à l'éponge, empreintes, etc).
      Si tu as des MS, joue sur l'alternance des gommettes autour du cadre, ou
      bien utilise le graphisme et laisse-les graver le quadrillage sur la
      galette eux-mêmes. Travaille les expressions du visage (galette triste
      ou rieuse, etc.) avec différentes formes d'yeux, de bouche.... Pour le
      fond, choisis des techniques plus complexes (lignes de couleurs
      alternées, craies et encres, etc.)
      Bref, étudie ce que tu veux leur faire acquérir comme compétences et
      prépare ton activité en fonction de ce qu'ils sont capables de faire.
      Après presque 5 mois d'école, tu dois connaître tes élèves, si tu as ta
      classe à toi.
      Bon courage !

      Posté par Josephine_Th, 18 janvier 2018 à 19:51 | | Répondre
Nouveau commentaire