Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

04 juin 2013

L'eau, ça coule!

Ah ben oui, pour vous, c'est évident! Mais nous, on veut une preuve! Et pour ça il faut faire des "esspériences".

 eauJB01

eauJB02

eauJB03

Grand branle-bas de combat dans la classe! La maîtresse a rapproché les tables pour faire 4 groupes, comme pour les précédentes activités de sciences .
Au milieu de chaque grande table, une très grande bassine, grande comme.....euh.........très grande! Avec de l'eau dedans jusqu'à ras bord.
Devant chaque enfant, de plus petites bassines, vides.
En-dessous des tables, d'immenses serpillières sont déployées, on se demande bien pourquoi.
Les enfants sont protégés par des tabliers de plastique ou des sacs poubelles (30l, il faut au moins ça) dans lesquels la maîtresse a découpé des ouvertures pour la tête et les bras. Les enfants sont tout excités:
-"On va jouer à l'eau, hein maîtresse? On va faire comme on avait fait chez les Petits?"
Elle lâche la consigne : "Remplissez d'abord votre bassine d'eau. "
Un moment de flottement (c'est le cas de le dire) : "Non mais, elle est sérieuse, la maîtresse?"
Il y en a quand même un qui ose : - "On n'a rien pour remplir"
- "Ah? Eh bien, il va falloir se débrouiller". Sadique va!
Il y a beaucoup d'hésitations, des regards échangés, avant qu'Alexis ne se décide à mettre ses mains en coupe pour prendre de l'eau dans la grande bassine.
C'est le signal et après un regard oblique à la maîtresse (bon, ça va, elle ne dit rien), tout le monde s'y met.
Certains sont plus rapides que d'autres, mais la tâche est quand même difficile.

eau09

-"Moi, j'en ai presque pas, passque lui, il a tout renversé sur la table"

eau05

-" Maîtreeeeeesse, j'ai des trous dans mes doigts qui laissent passer l'eau, (comprenez que les doigts s'entrouvrent!) et même quand je les serre, elle passe sur les côtés.
-"Comment est-ce possible? Retiens-là en formant un bol avec tes mains."
-"Mais non, elle coule trop vite. On peut pas l'attrapper. "
Des petits malins mettent leur bassine au bord de la table et raclent l'eau avec leur main pour la faire tomber dans la bassine. Ils finissent par développer des tas de stratégies pour avoir plus d'eau que le voisin.

Finalement, la maîtresse distribue des éponges pour essuyer les tables (qu'elle dit!!!!) en espèrant que les plus futés penseront à l'utiliser autrement. Et ils mettent du temps, les bougres, avant qu'un d'entr'eux ne s'aperçoive qu'en tordant l'éponge au-dessus de la bassine, il récolte de l'eau plus rapidement.
Ouf, la maîtresse commencait à désespérer. Certains cependant, ne savent plus très bien au-dessus de quelle bassine il faut tordre son éponge.

eau08b

Oui, mais voilà! Il n'y a pas assez d'éponges pour tout le monde et ça commence à s'échauffer.
La maîtresse va t-elle devoir intervenir et sortir son dernier atout plus vite que prévu?
C'est Matthias qui la sauve en lui disant : "Pourquoi, on va pas demander aux petits de nous prêter leurs gobelets et tous leurs machins pour aller plus vite".
Il était temps!
Le matériel était prévu, et la maîtresse des petits était dans le coup. Tout est distribué, même les objets "pièges" ajoutés par la maîtresse malicieuse.

eau03

Elle observe avec perplexité quelques enfants qui s'ostinent à remplir leur bassine avec un entonnoir ou un tamis.

eau04

Au moment où elle va intervenir, un élève montre à son camarade qu'il faut mettre sa main sous l'entonnoir pour le boucher et empêcher l'eau de s'écouler. Ils finissent par coopérer : l'un plonge l'entonnoir dans l'eau pendant que l'autre bouche le trou avec sa main. Pas pratique!
Alors ils s'organisent. Celui qui a l'entonnoir bouche le trou et l'autre le remplit avec sa bouteille.
Certains n'ont toujours pas compris:
-"Maîcresse, ce cruc, y marche pas".

eau08a

Enfin le remplissage est terminé (plus ou moins selon les bassines). On va pouvoir passer à "ce qui flotte ou ne flotte pas".
Mais ça, c'est une autre histoire!

Encore quelques images un peu plus nettes que les précédentes, rien que pour les bouilles aux joues rosies, les petits mains aux doigts fripés d'avoir trempé longtemps, les sourires et grimaces prises sur le vif! Et encore, vous ne voyez pas leurs yeux!

 eau06

eau07

eau08

eau10

Je regrette de m'être débarassée des photos les plus intéressantes au moment des découvertes ou des coopérations, mais, à l'époque, je ne pensais pas à faire un blog. 

Posté par Josephine_Th à 06:30 - eau - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur L'eau, ça coule!

    trop bien

    Posté par Barbara, 04 juin 2013 à 06:36 | | Répondre
  • Exceptionnel!! Un chouette moment

    Posté par Sabine, 04 juin 2013 à 07:23 | | Répondre
  • Vivant!

    On sent que le groupe bouge et vit, j'apprécie beaucoup les commentaires qui animent les photographies.

    Posté par Laurence DS, 04 juin 2013 à 07:47 | | Répondre
  • rigolo ton article , on se prend au jeu , vont ils réussir ou pas , le suspens jusqu'au bout !! rires .je ne me souviens pas d'avoir fait ce style d'expérience quand j'étais à l'école ,je trouve ça très bien ,bravo!!

    Posté par thyflo, 04 juin 2013 à 08:11 | | Répondre
  • j'adore!!

    Posté par myriam, 04 juin 2013 à 09:52 | | Répondre
  • Ce qui était marrant, c'était de voir certains enfants remplir un entonnoir avec un gobelet pour faire couler l'eau petit à petit dans leur bassine, alors qu'en prenant seulement le gobelet, ils seraient allé plus vite. Tout était dans le plaisir, le jeu et j'ai laissé faire.
    Evidemment, les plus malins ont choisi une bouteille assez grande et rempli leur bassine plus vite.

    Posté par Joséphine, 04 juin 2013 à 11:25 | | Répondre
  • Les arts plastiques et les sciences sont à mon avis les deux domaines les plus intéressants chez les petits. Pour ma part, c'est là que je prends le plus de plaisir! Ces expériences les marquent car ils se régalent à manipuler. Certes pour les maîtresses, c'est beaucoup plus d'énergie que de leur faire remplir une fiche, mais tellement plus enrichissant!
    Merci Joséphine de nous faire découvrir des situations en sciences.

    Posté par Sandrine, 04 juin 2013 à 12:57 | | Répondre
  • Super expérience !!!

    Posté par vylsie, 04 juin 2013 à 13:25 | | Répondre
  • en formation continue j'avais fait un stage 3 semaines dont sciences et main à la pâte (oui c'était les débuts)
    j'ai changé" plein de trucs (enfin rajouté plutôt) après
    très enrichissant vivant et les enfants -acteurs retiennent
    mais 'vous le savez déjà ça!

    faudrait que je développe mais ces prochains jours/semaines je risque de passer plus rapidement

    Posté par Barbara, 04 juin 2013 à 16:49 | | Répondre
    • Non, j'ai bien compris à quoi tu faisais référence. Les stages sont
      souvent enrichissants, motivants. Ils relancent "la machine" qui était
      un peu fatiguée
      J'aurais aimé enseigner dans une école Montessori, avec pas plus de 15
      élèves. Le nombre d'élèves dans une classe est rédhibitoire pour
      certaines activités.
      Il fut un temps où je pouvais demander l'aide de notre emploi jeune pour
      les séances et activités de sciences, mais après la fin de leur contrat,
      il a bien fallu que je me débrouille seule. Et pas d'Atsem attachée à ma
      classe.
      Celles-ci n'intervenaient que pour le nettoyage en fin de séance
      (heureusement quand même)

      Posté par Josephine_Th, 04 juin 2013 à 18:09 | | Répondre
  • ils sont tous , superbes avec leur sac plastique , ils ont une prof superbe , on ne se lasse jamais de te lire
    bisous frifricreations

    Posté par frifricreations, 04 juin 2013 à 18:50 | | Répondre
    • Merci de ta fidélité, Frifri, et de ce gentil compliment.
      Bises

      Posté par Josephine_Th, 04 juin 2013 à 22:46 | | Répondre
  • Ehhh ben si j' avais une une "Maîcresse" comme ça, alors ouiiii j' aurais adoréééé l' école... les enfants auront des souvenirs impérissables, je les envie malgré mon "graaaand âge" !!!
    bacioniiiiiiiiii armella

    Posté par armellarose, 04 juin 2013 à 20:25 | | Répondre
Nouveau commentaire