Accueil

Les cahiers de Joséphine

Idées à partager dans le domaine des arts plastiques à l'école maternelle

23 octobre 2008

L'atelier peinture en poudre de Joëlle.

Joëlle nous explique sa démarche lors d'un atelier d'arts plastiques en décloisonnement:

"Dans un fond d'armoire de l'école, j'ai trouvé des peintures en poudre ; couleurs primaires et blanc !

Et si on les utilisait ?
Lorsque j'ai accueilli les enfants, voici ce qu'ils ont trouvé :
Sur la table se trouvaient des feuilles blanches et 4 pots de poudre.
Je donne pour seule consigne aux enfants de mettre un tablier et "en avant"!

GROUPE DES ROUGES
Première réaction des enfants :
- Ça vole maîtresse ! J'ai soufflé et ça s'est envolé.
- Alors ce n'est pas un liquide, c'est de la poudre.
- Mais souffler sur la poudre… ça ne donne pas grand-chose !

Un enfant prend une pincée de poudre et l'étale sur la feuille…
Un autre demande des outils "Maîtresse, il manque les pinceaux ! "
Moi je voudrais essayer avec un coton tige

Nous voilà donc à essayer d'étaler une poudre avec différents outils."

poudrejoelle14

poudrejoelle13

poudrejoelle12

poudrejoelle11 

"Bon… finalement, la poudre ne tient pas bien. Il faudrait trouver une solution pour que ça tienne mieux sur la feuille !

Colle ?
Ah oui, ça tient mieux, et en plus les couleurs sont beaucoup plus soutenues !

Tiens, les couleurs ne se sont pas mélangées quand j'ai mis de la poudre jaune et puis quand j'ai mis de la poudre bleue mélangée à de la colle.
Tiens, les couleurs se sont mélangées lorsque j'ai étalé les différents tas de poudre avec un pinceau de
colle…."

poudrejoelle10

poudrejoelle09

"Ben moi je voudrais essayer avec de l'eau  !
Je mouille ma feuille puis je saupoudre"

poudrejoelle07

poudrejoelle01

"J'attrape la poudre avec un pinceau mouillé et je l'étale sur la feuille"

poudrejoelle04

poudrejoelle06

poudrejoelle05

"Ah, tiens, là, j'arrive à dessiner comme avec de la peinture "normale" !

Et en plus j'arrive à mélanger les couleurs , t'as vu, j'ai fait du vert avec du jaune et du bleu !"

poudrejoelle08

"Finalement, je me lâche et j'essaie plusieurs choses sur la même feuille : je saupoudre plusieurs couleurs, je gicle de l'eau avec mes doigts, je retouche avec un pinceau pour essayer de mélanger les couleurs, bref, j'expérimente enfin !"

poudrejoelle02

poudrejoelle03

Merci Joëlle pour cet intéressant reportage ! 

Posté par Josephine_Th à 19:36 - Varier les médiums - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur L'atelier peinture en poudre de Joëlle.

    oui
    Merci beaucoup Joëlle
    et que d'expériences à raconter revivre transformer partager se souvenir

    Posté par barbara, 24 octobre 2008 à 16:33 | | Répondre
  • Help

    Je viens de lire votre article car je suis actuellement à la recherche de peinture en poudre. Ma maman en avait pour nous et c'était vraiment très pratique, économique... C'est pourquoi ma sœur cherche a en acheter pour ses propres enfants. Savez vous ou nous pouvons en acheter?

    Merci d'avance.

    Raphaelle

    Posté par Raphaelle, 11 avril 2009 à 10:48 | | Répondre
  • je voudrais juste vous informer que la plupart des peintures en poudre sont faites avec des pigments de synthèses; le pigments naturelles est très rare car très cher si il fallait le faire. Le problème est que le pigments de synthèse est obtenu a partir de minéraux, y compris un cousin de l'aluminium donc non inerte au contacte, en somme toxique. Il est donc déconseiller de patauger trop dedans... Je vous le dit car je fais des formation pour la petite enfance. C'est vraiment très bien de pousser a expérimentation mais attention aux produits utilisés. Bravo a votre bog et bonne continuation.

    Posté par vivien, 12 novembre 2013 à 18:03 | | Répondre
    • Ces produits sont vendus par les fournisseurs de matériel scolaire.
      C'est donc à eux d'être prudents et de vérifier si leurs produits sont
      toxiques ou non.
      J'ai "pataugé" 35 ans dans ces peintures en poudre (on n'avait
      d'ailleurs que cela dans les écoles où j'ai débuté et je n'avais pas le
      choix de mon matériel) et je suis toujours en vie.
      Il y a des choses bien plus préoccupantes que cela : l'aluminium était
      présent dans toutes les batteries de cuisine, mais aussi l'amiante dans
      les constructions d'école. J'ai fait classe tous les jours dans une
      école où le lino était collé avec une colle à base d'amiante et ces
      dernières années, ce lino était tellement usé qu'il se détachait par
      morceaux.
      Au coin regroupement, là où les enfants étaient assis, il y avait de la
      moquette collée au sol. Moquette qui a reçu le vomi, le pipi des enfants
      pendant des années et qui a eu droit seulement 2 fois à un shampoing sur
      20 ans.
      Et je ne vous raconte pas tout.
      Sur 35 ans de carrière, j'ai utilisé de la pâte à modeler (interdite
      ensuite pour manque d'hygiène) de la colle cellulosique (interdite
      depuis aussi), des formes de polystyrène (supprimées également) , etc., etc.
      J'ai connu des écoles où les enfants avaient le même bavoir pendant 1
      semaine, se lavaient les mains avec le même savon et s'essuyaient avec
      le même essuie-main. Et il y avait moins de gastros que maintenant.
      J'ai eu droit à des élèves qui avaient des primo-infections, qui ont eu
      la gale et on n'a même pas désinfecté l'école, ni même renvoyé ces
      enfants chez eux ( le médecin scolaire ne l'a pas jugé nécessaire).
      Alors, croyez-moi, j'en ai vu d'autres et vous en verrez d'autres aussi.
      Ceci dit, merci de votre témoignage.
      Joséphine

      Posté par Josephine_Th, 13 novembre 2013 à 00:07 | | Répondre
Nouveau commentaire